Chronique – Mercy Thompson, tome 1 : L’appel de la lune ϟ

Mercy Thompson 1Titre : Mercy Thompson 1 : L’appel de la lune
Titre VO : Moon Called
Auteur : Patricia Briggs
Edition et collection : Milady – Bit-Lit
Date d’édition : 2008
Pages : 373
Prix : 3,99 euros
Genre : Bit-Lit 

-Est-ce que tu t’occupes de moi parce que Bran te l’a demandé ?
-Chérie, un loup ne prends pas soin d’un agneau parce que sa mère lui a demandé.

Résumé 

 » Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine.  »
En effet, Mercy Thompson n’est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c’est une dure à cuire qui n’hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte. Mais ce n’est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d’une bande de loups-garous, le minibus qu’elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d’enlèvement…

Mon avis 

L’objet-livre 

Comme n’importe quel adepte de la bit-lit le dira, la couverture de ce roman est typique du genre. Avec son héroïne en centre, le décor de nuit… On entre dès la couverture dans l’imaginaire du roman et dans l’univers si particulier de la bit-lit. Je dois avouer que j’aime beaucoup l’illustration de couverture avec ce portrait de Mercy que j’ai d’ailleurs imaginer un peu comme cela durant ma lecture.

Le roman et ses personnages 

Dès les premières pages j’ai été captivée par l’univers de ce roman et par le personnage de Mercy qui m’a plu directement. On a ici et avec ce personnage de la bit-lit pure et dure, et surtout de la bit-lit comme je l’aime. Avec son héroïne appartenant aux créatures surnaturelles et qui va se retrouver impliqués dans les affaires de meutes et d’autres créatures, l’auteur plante dans ce premier tome un décor que je n’aurais aucun mal à avoir envie de retrouver.
J’ai beaucoup aimé découvrir certains mythes et en redécouvrir d’autres. La polyvalence de la mythologie m’a énormément plu et je trouve très intelligent de faire intervenir du folklore moins connu que les basiques loups-garous et vampires. Le fait que des faes interviennent dans l’univers de Mercy était un gros plus et permettait un folklore plus large. S’il n’est pas encore beaucoup exploité, je ne doute pas que l’auteur saura nous ravir avec à l’avenir.
Ce roman donne à voir un monde vraiment cool avec des côté sombres que j’ai apprécié à leur juste valeur. J’ai également aimé que l’humour des personnages soient mordants et que le sarcasme coule à flot dans le récit. Cela contrebalançait de beaucoup avec les moment les plus sombres. C’est d’ailleurs une des choses que je préfère dans ce genre, l’alliance d’un humour un peu noir parfois à un univers un peu sombre très proche bien souvent du polar. Ce dernier point est d’autant plus vrai que l’on a une enquête très prenante qui se découvre au fil des pages et qui, surtout, est ponctuée d’une multitude d’action. Autant dire que le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer et j’avoue avoir parfois eu du mal à lâcher le roman tant j’étais à fond dans l’action présente.

Mais plus encore que le contexte, l’action ou l’intrigue en cours avec ce système d’intrigue, c’est avant tout le personnage principal qui m’a fait craqué pour cette saga. Mercy est l’héroïne de bit-lit typique que j’adore et que je vais aimer sans nul doute voir grandir et évoluer au fur et à mesure des tomes. Humble, c’est une femme qui connait ses forces comme ses faiblesses et en demeure pour le coup très humble sans jamais donner l’impression d’être surpuissante. J’ai particulièrement aimé le potentiel que l’on sentait chez Mercy sans jamais qu’elle ne se le joue. De même, j’ai aimé qu’elle soit une solitaire sans pour autant être une recluse. Oui, elle est la seule de son espèce mais elle n’en est pas pour autant sans aucun proche et elle est même relativement bien entourée. Cela change de beaucoup d’héroïne bit-lit et je ne l’en ai que plus aimé.
Tous ses proches sont autant de personnages que j’ai apprécié de découvrir. Que ce soit d’ailleurs ses proches ou non, j’ai vraiment accroché avec chaque personnage. Je les ai tous trouvé à leur juste place à chaque fois et en cela, je les ai tous aimé à leur manière. Il me tarde d’ailleurs d’en savoir plus sur certains et de mieux en découvrir d’autre. Les personnages de cette saga sont en passe de faire partie de mes chouchous, c’est moi qui vous le dit !

L’écriture 

Avec sa plume sympathique et sa narration bien menée, l’auteur m’a vraiment transporté dans son univers. On ne s’ennuie pas, et elle maîtrise plus que bien les bases de l’univers qu’elle créé. J’espère juste découvrir des intrigues se profilant peut-être sur plus d’un tome de manière à tout lier ensemble !

Et alors, pour conclure ?

Autant vous dire que ce premier tome m’a bien replongé dans le monde de la bit-lit qu’il me tarde de poursuivre. Je poursuivrais d’ailleurs très vite cette saga avec le second volume qui me fait d’ores et déjà de l’oeil. J’ai vraiment hâte de rejoindre miss Thompson dans ses diverses aventures !

 

Publicités

7 réflexions sur “Chronique – Mercy Thompson, tome 1 : L’appel de la lune ϟ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s