Chronique – Make me bad, tome 1 ϟ

makemebadTitre : Make me bad, tome 1
Auteur : Elle Seveno
Edition et collection : Hugo Poche – New Romance
Date de publication : Mai 2017
Pages : 436
Prix : 7,60 euros
Genre :
New Romance 

Résumé 

Que cela soit au travail ou dans sa vie personnelle, Laure est une gentille fille : dévouée, attentionnée, presque bonne poire. Elle est prête à tout pour faire plaisir aux autres, y compris à s’oublier. Cependant, lorsqu’elle découvre qu’elle est victime de la pire trahison possible de la part de ceux qu’elle aime le plus, deux choix s’offrent à elle : pleurer sur son sort ou laisser exprimer sa colère. Les gentilles jeunes filles ne choisissent pas la seconde option, elles ne décident pas de se venger et elles ne demandent pas à un très mauvais garçon de les aider. Mais si elles le faisaient, jusqu’où seraient-elles prêtes à aller ?

Je suis idiote. Idiote, stupide et faible : une proie facile pour ce monde de faux-semblants, pour les menteurs tels que Matt. Je pourrais pardonner, ou le mettre devant le fait accompli et le quitter. Ce serait simple, juste, loyal. Quelque chose qui me ressemble. Non. Je ne le veux pas. Je ne le veux plus. C’est trop facile de s’en tirer à si bon compte, trop facile de commettre des actes égoïstes et de ne jamais prendre le revers de la médaille. Cette fois, je veux qu’il le prenne en pleine face.

Mon avis 

L’objet-livre 

J’avoue que cette couverture me plait beaucoup avec cet effet miroir brisé qui est en adéquation parfaite avec le thème du roman selon moi. C’était donc un gros plus et c’est sans doute ce qui a autant joué à me faire acheter ce roman. C’est aussi le truc qui me donnerait bien envie d’acheter le second tome, car la couverture est dans le même univers. Mais je reviendrais sur ce point plus tard.

Le roman et ses personnages 

Je dois dire que l’idée de base m’a de suite plu. Cette histoire de trahison et de vengeance est bien posée dès le début et j’ai eu de suite envie d’en savoir plus. En découvrant la trahison de son copain et de sa sœur, Laure se met presqu’aussitôt à désirer se venger et va se rapprocher du meilleur ami de Matt, son copain. Cela va lui permettre de mettre en place des vengeances aux petits oignons. Pendant ce temps, elle demeure la gentille fille qu’elle a toujours été aux yeux de tous, faisant genre de rien, ce qui est tout de même assez dingue compte tenu de ce qui lui arrive et également de la vengeance qu’elle prépare.
Si j’attendais beaucoup la vengeance et que c’est le sujet principal de ce roman, j’ai été un peu déçue par celle-ci. Déjà parce qu’elle est assez peu explicitée et que l’on voit très peu Laure la préparer, mais aussi parce qu’elle passe après la romance qui se profile entre elle et Alexandre. Au final, la vengeance apparaît comme un prétexte à la romance et cela la rend bien fade par beaucoup d’aspects. La narration est peu intense de manière générale, ce qui n’aide en rien. J’avoue qu’au final, je me suis un peu ennuyée durant ma lecture. La vengeance traîne en longueur au final et le fait que la relation Alexandre-Laure soit mise en avant fait qu’il y a un trop plein de sexe.
J’ai vraiment été déçue de voir que la vengeance demeurait au final qu’une sorte de prétexte à toute cette histoire et non pas le cœur même de l’action. Au final, je n’ai pas du tout trouvé cette histoire transcendante et j’ai eu particulièrement de mal à m’accrocher sur la fin. Ce qui est vraiment dommage car à la base, j’aimais pas mal le contexte du roman.

Et j’avoue que j’ai beaucoup apprécié également le personnage principal. Laure est la nana gentille par excellence et, dès le début, je l’ai trouvé adorable et touchante. Elle m’a d’ailleurs fait énormément de peine quand elle découvre la trahison de son copain et de sa sœur. Son évolution m’a beaucoup plu même si au final, je l’ai trouvé assez peu crédible et que j’ai au final préféré la Laure d’origine. Au final, plus ça allait et plus j’avais de mal avec Laure. Ce qui est tout de même dommage sachant qu’au début, je l’appréciais beaucoup.
C’est d’ailleurs le seul personnage que j’ai réussi à apprécier. Que ce soit Alexandre que j’ai trouvé cliché comme pas possible dans son rôle de bad boy mystérieux, peu crédible d’ailleurs, ou bien les meilleures amies de Laure qui étaient beaucoup trop effacée à mon sens. En règle générale, les personnages ne m’ont pas du tout plu et il n’y a que Laure qui sortait du lot un minimum.

L’écriture 

La plume de l’auteur est vraiment sympathique et le fait qu’il s’agisse d’une française joue beaucoup dans le style de la plume que j’ai particulièrement apprécié. Cependant, la narration est un peu plate et je n’ai pas totalement accroché avec.

Et alors, pour conclure ? 

Bien que l’idée de base m’ait plu au premier abord, je ne peux pas dire que j’ai adoré cette lecture. J’en suis sortie au final un peu déçue. La vengeance et la romance ne m’ont pas semblé très crédible au final et je n’ai pas accroché aux personnages et compagnie. Résultat des courses, je ne lirais pas le second volume même en ayant fortement envie de savoir la fin de tout ça ! Alors si vous l’avez lu : dîtes moi tout !

 

Publicités

2 réflexions sur “Chronique – Make me bad, tome 1 ϟ

    1. Peut être qu’il te plaira à toi, sait-on jamais ! Car il y a tout de même de bons éléments.. Je ne peux que te conseiller de voir par toi-même et peut être que tu seras au final moins déçue que tu ne le pensais 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s