Chronique – Une fille dangereuse ϟ

Une fille dangereuse

Titre : Une fille dangereuse 
Titre original : Beware that girl 
Auteur : Teresa Toten 
Edition et collection : Hachette – Jeunesse 
Pages : 412
Date de sortie : Mars 2017
Prix moyen : 18 euros 
Genre : Thriller – Jeunesse 

 

Résumé :
La loi du plus fort ? Il n’y a que ça de vrai. Dès que j’ai vu Olivia, j’ai su qu’elle était l’amie dont j’avais besoin. La fille à papa par excellence. Isolée. Vulnérable. Et pleine de secrets inavouables. Moi, c’est Kate. Je ne suis partie de rien, mais je suis prête à tout pour atteindre mes objectifs. Y compris l’utiliser, elle. Car, dans ce monde, il faut être le prédateur. Et non la proie.

Mon avis :

L’objet-livre

C’est en premier lieu la couverture qui m’a attiré mais pas forcément par sa beauté mais surtout parce que la couverture me parlait bien. Nous trouvons sur celle-ci la silhouette d’une fille en noir et blanc, flou et j’ai trouvé que c’était particulièrement intrigant, à la hauteur de l’atmosphère que dépeignait le résume du bouquin. Le fait que tout soit en noir et rose pétant donnait un côté très girly à cette couverture et j’ai vraiment aimé le contraste entre ces deux couleurs si opposées.
Quant à l’intérieur du roman, j’ai beaucoup aimé les petites fioritures autour des dates qui font chaque chapitres. De même, j’ai trouvé que les démarquages des pages étaient particulièrement sympathique. Bien qu’assez simple dans l’ensemble, je trouve que le bouquin fait son travail et qu’il le fait bien. Le bouquin est plutôt pas mal en terme d’objet et c’est ce qui m’a attiré en premier lieu vers lui alors ça vaut la peine de le retenir. Les éditions ont bien fait leur boulot.

Le roman et ses personnages 

J’avoue que ce roman m’a vraiment beaucoup, beaucoup plu ! Dès les premières lignes du résumé, j’ai su que ce bouquin était fait pour moi et après lecture, il s’avère que c’était bel et bien le cas. On découvre deux personnages féminins très différents mais en même temps avec beaucoup de similitudes. Kate est une jeune fille qui a vécu énormément de choses chaotiques dans sa vie mais poursuit inlassablement son but : Yale. De son côté, Olivia est une adolescente a qui tout sourit mais qui cache son lot de secret. Si en se rapprochant d’elle, Kate espère se voir ouvrir les portes d’un avenir qu’elle a toujours désiré, c’est parce qu’elle est devenue très douée dans l’art de la manipulation.
Non seulement le roman raconte cette amitié quelque peu nocive, mais il se centre également sur une histoire plus nocive encore avec un personnage masculin qui va vite devenir le « méchant » de l’histoire, celui de qui on se méfie. Ce roman est pleins de secrets, notamment sur la meilleure manière de cacher ses secrets ou d’utiliser ceux des autres. La manipulation des uns et des autres est au cœur du récit et l’on ne sait pas trop où se ranger tout au long du roman. Ce n’est que sur la toute fin, dans les dernières pages, que l’on peut vraiment prendre totalement et sincèrement partie pour l’un des personnages.
J’ai beaucoup aimé ce malaise qui augmentait crescendo dans la lecture de ce roman. Nous avons non seulement une très bonne intrigue, bien qu’elle soit parfois un peu tiré par les cheveux, mais nous avons aussi une tension parfois un peu malsaine qui déborde du récit. Le thème abordé rend vraiment certaines choses particulièrement bizarres et la lecture est parfois un brin difficile mais c’est tout à fait ce que j’aime, personnellement. J’ai apprécié ma lecture et tout l’univers que l’on découvre dans ce roman.
Surtout, j’ai aimé le suspens qui plane du début à la fin. Je trouve que l’intrigue est vraiment bien tenu. L’auteur sait où elle veut nous emmener et elle le fait bien. Elle nous retourne la tête complètement et les révélations ont lieu jusque la toute dernière page, ce que j’ai particulièrement apprécié. J’aime les romans où les retournements sont fréquents et jusqu’au bout. Même si parfois, j’ai eu des doutes sur certains sujets, je n’avais pas tout vu venir et cette lecture était totalement à la hauteur de mes attentes.

Ce roman est porté par une double narration. Tout d’abord, la voix de Kate, à la première personne, que l’on suit dans son approche d’Olivia et qui nous permet de voir comment les choses vont évoluer et surtout de peu à peu découvrir la personne qu’elle est. J’ai vraiment accroché avec son tempérament de battante car c’est bel et bien ce qu’est Kate, une battante. La première personne était une bonne idée pour le personnage de Kate car malgré des choix qui peuvent parfois la rendre antipathique, on s’attache très aisément à elle.
La seconde voix est donc donnée à Olivia, cependant, quand il s’agit de sa voix, la narration se fait à la troisième personne ce qui offre un certain détachement qui colle parfaitement au personnage qu’est Olivia. Elle se déclare elle-même déconnectée à cause des médicaments et j’ai trouvé l’idée assez intelligente de la découvrir par cette troisième personne qui du coup, était moins prenante que la première personne de Kate. C’était un choix très judicieux et je l’ai vraiment apprécié. De même que pour Kate on s’attache à elle, on ne ressent pas le même attachement pour Olivia, sans doute par cette narration.
Si j’ai bien accroché avec Kate, Olivia n’a pas toujours récolté mon approbation et je n’ai pas toujours apprécié ses réactions et la personne qu’elle était. Cependant, je ne peux nier qu’elle est très bien écrite, de même que Kate. Tout le groupe de filles autour de Kate et Olivia était assez plaisant même si elles restent assez peu abordé, elles aident à ne pas limiter l’intrigue à cette amitié nocive entre les deux protagonistes. De même, le personnel enseignant a son importance et j’ai trouvé cela intéressant de les voir aborder.
Ah et les personnages masculins… Ils sont assez rares au final dans ce roman mais ce sont toujours des personnages marquants. Que ce soit pour le rôle qu’ils ont dans l’intrigue où ne serait-ce que par rapport aux passés des deux héroïnes. LE personnage masculin est important mais il y en a malgré tout très peu et c’est aussi ce qui est important dans le roman. J’ai aimé la manière dont ils étaient créés et pensés et ce qu’ils apportaient à l’histoire. Cependant, dans le soucis d’éviter le spoil, je n’en dirais pas plus.
En bref, les personnages de ce roman sont particulièrement bien pensés et ont tous un rôle particulier à leur manière. On sent que rien n’est laissé au hasard, ne serait-ce que dans la création des personnages et en cela, j’ai vraiment apprécié cette lecture à la psychologie très intense.

L’écriture

Je ne connaissais pas du tout Teresa Toten mais je me suis très vite faite à sa plume. Non seulement j’ai apprécié son découpage de la narration, mais j’ai également apprécia la simplicité de ses mots en même temps. La psychologie des personnages se fait notamment par des actes, des paroles mais pas par de longs paragraphes durant 15 ans. J’ai trouvé que c’était intelligent et cela permettait également une lecture rapide et fluide. Il n’y avait pas de longueur, même dans les moments où il ne se passait rien.
Non seulement la narration double était intéressante, mais elle passe également sous silence certains passages, nous permettant de les apprendre par la suite comme un nouveau secret révélé. Quand je disais qu’elle menait le récit d’une main de maître ! La narration créé elle-même de nouveaux secrets et c’est véritablement prenant et intéressant à lire.
Autre détail de l’écriture que j’ai aimé, les flash-back de Kate, ainsi que la première scène qui est en réalité l’une des dernières du roman. Je trouve que les premiers permettaient d’en apprendre plus sur Kate sans qu’elle ne le révèle elle-même, de s’attacher à elle. Pour la scène d’ouverture, elle m’a plongé directement dans l’histoire et m’a fait me poser mille et une question durant toute ma lecture. Même avec ce début-fin, je me suis posée mille et une question et j’ai adoré cela et cette manière de raconter les choses de l’auteur.

Et alors, pour conclure ? 

Je vous conseille véritablement du fond du cœur ce roman. Je l’ai découvert complètement par hasard et je ne regrette pas du tout. Si vous aimez les histoires un peu psychologique, les personnages qui vous retourne un peu la tête, et tout cela sur un fond de thriller girly, je pense que ce roman est véritablement fait pour vous.
J’ai vraiment adoré ce roman, et j’ai passé un super moment de lecture. Il m’a fait du bien après ma lecture précédente car il se lit rapidement, qu’il est particulièrement prenant et qu’il est très intéressant pour ce qu’il raconte.

PS : Comme vous l’aurez remarqué, j’ai fait évolué un peu mes chroniques écrites. Je pense que j’avais besoin de structure pour pouvoir continuer à dire des choses intéressantes, j’avais besoin de renouveau. N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette nouvelle mise en forme et de si vous l’appréciez ! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s