Chronique – Moi, Cali, faucheuse ϟ

Titre : Moi, Cali, Faucheuse
Auteur : Sophie Cole 
Edition et collection : France Loisirs – Nouvelles Plumes 
Pages : 386
Date de sortie : 2016
Prix moyen : 14,99 euros 
Genre : Bit-Lit 

Résumé :
Décédée accidentellement, Cali se voit interdire le paradis, la faute à 25 années d’égoïsme et de cruauté.
Sa seule planche de salut : devenir un démon faucheur. Mais répandre la mort se révèle une mission difficile, même pour cette peste de Cali !
Et ne manque plus que la rencontre avec Stanislas, fils de Satan, pour la faire basculer du mauvais côté. Cali devra se battre pour conserver son humanité et découvrir le sens de sa mort. Car contrairement à ce qu’on lui a fait croire, elle n’est pas morte par hasard…

Mon avis :
Moi qui avais envie de découvrir ce roman depuis sa sortie pour les retours que j’en avais eu sur Instagram ainsi que par rapport à son titre et son résumé qui me plaisait, je sors de ma lecture un brin déçue, je dois dire. Même totalement. Je ne vais pas faire comme si j’avais aimé ma lecture pour faire plaisir aux gens qui aiment ce roman, car non, je n’ai pas aimé.
Bien que l’idée de base est sympathique, et que la mythologie du roman soit intéressante, j’ai trouvé que c’était somme toute assez mal développé et qu’en très peu de page, ils se passaient beaucoup trop de choses. En moins de 400 pages, près de deux années s’écoulent et j’avoue qu’un paragraphe pour six semaines, deux mois, un an… Non. J’aurais préféré une grosse ellipse mais plus de détails sur certains passages, notamment toute la période où Cali apprend à devenir un démon faucheur. Au final, en passant à chaque fois trop vite sur certains détails, l’auteur m’a empêché de m’attacher aux personnages ou de rentrer dans l’histoire.
Les personnages m’ont paru fades, et je les ai trouvés trop peu approfondis, tout comme les relations entre eux. D’ailleurs, je n’ai pas cru une seule seconde aux love story entre eux, et je n’ai pas été le moins du monde touché par les personnages en eux même. Non seulement j’ai trouvé qu’ils étaient peu crédibles par certains aspects, mais en plus, ils sont trop peu développé, et on a trop peu le temps de s’attacher à eux. Pour le coup, c’était un beau raté pour moi que ces personnages et c’est dommage car, en soit, ils ont de l’intérêt, à mon sens.
De même, et malgré de bons éléments, j’ai trouvé l’intrigue trop peu développé et pas assez bien à mon goût. Encore une fois, cette manière d’aller trop vite sur la majorité du roman se fait sentir dans les avancées de l’intrigue et de l’histoire.On a du mal à y croire, à de nombreuses reprises, et j’ai trouvé que les idées, bien qu’intéressantes, n’étaient pas mené aussi bien qu’elle l’aurait dû. Je n’ai pas été convaincu par tout.
En soit, je n’ai vraiment pas été convaincu et j’ai très peu aimé ce roman. Je regrette presque de m’être laissé tenter par lui parce que je dois dire que c’était une belle erreur de ma part. la déception n’en est que plus grande quand on a très envie de faire une lecture, paraît-il. C’est pourquoi je suis un peu amère après cette lecture de laquelle j’attendais beaucoup. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s