Chronique – La déferlante ϟ

Titre : La déferlante, livre 1 
Titre original : Undertow, book 1
Auteur : Michael Buckley 
Edition et collection : PKJ
Pages : 381
Date de sortie : 2016
Prix moyen : 16,90 euros 
Genre : Young Adult 

Résumé :
Trente mille créatures inquiétantes surgies de la mer : les Alphas.
Veulent-elles nous envahir ou fuient-elles un danger terrifiant ?
Lyric, une humaine, et Fathom, le prince des Alphas, doivent absolument s’entendre pour sauver l’humanité.

Mon avis :
Depuis la sortie de ce roman, j’avais une très grosse envie de le découvrir et c’est enfin chose faite. Je dois dire que j’en suis vraiment contente et ce même si j’ai tout d’abord eu un peu de mal à me lancer dans l’histoire et à bien tout saisir. Il faut dire qu’on est direct balancé dans l’histoire et que l’auteur met un certain temps avant de nous donner tous les détails petit à petit. Cependant, une fois que j’ai eu toutes les cartes en main, je me suis totalement immergée dans l’histoire et j’ai passé un moment d’enfer dans cette lecture. L’idée de base m’a énormément plu et j’ai trouvé tout cela particulièrement bien mené et assez nouveau dans le genre. Même totalement, à dire vrai. J’ai aimé ce New-York totalement ravagé, j’ai aimé ces créatures sorties de l’océan et qui changeaient de celles que l’on voit d’habitude dans ce genre de romans. Je les ai trouvés cool, qui plus est, et cela créait une mythologie tout particulièrement différente.
Les personnages sont également tout particulièrement cool. J’ai beaucoup accroché avec l’héroïne, Lyric. Jeune fille courageuse, aimante et qui sort un peu du lot, j’ai beaucoup aimé les efforts qu’elle peut faire pour se fondre dans la masse au début de ce tome. J’ai également bien accroché avec son cercle familiale que j’ai trouvé plein d’amour et très touchant. Quant à son lien avec sa meilleure amie Bex, je les ai trouvé vraiment touchantes, toutes les deux.
Ce premier tome a donc été par bien des aspects un coup de coeur total. Il y avait dans cette histoire de l’action, juste ce qu’il fallait, une mythologie de dingue et totalement inédite, et des personnages qui en valaient le coup, et pas qu’un peu. J’ai donc passé un super moment et j’ai d’ailleurs lu ce bouquin à une vitesse dingue tant j’ai été happé par cet univers. Je n’en attendais pas moins d’un auteur que j’ai découvert il y a des années avec Les soeurs de Grimm, qui m’avait subjugué à l’époque. En définitive, je vous dirais juste une dernière chose : Foncez ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s