Chronique – Addict ϟ

Titre : Addict 
Titre original : Nerve  
Auteur : Jeanne Ryan 
Edition et collection : R – Robert Laffont 
Pages : 346
Date de sortie : 2013
Prix moyen : 16,90 euros 
Genre : Young Adult 

Résumé :
Un jeu sans règle ni pitié. Qu’êtes-vous prêt à perdre pour gagner ? Vee, dix-sept ans, est sous l’étroite surveillance de ses parents depuis qu’ils l’ont retrouvée quelques mois auparavant endormie au volant de la voiture familiale, dans le garage, moteur allumé. Elle a beau plaider l’accident et non la tentative de suicide, elle n’a pas le droit de sortir sauf pour jouer son rôle de maquilleuse-costumière dans la production théâtrale du lycée. Un soir, elle décide de relever l’un des défis proposés par ADDICT, jeu trash de télé réalité diffusé sur le Net qui promet des cadeaux somptueux contre des paris toujours plus pervers. Mais voilà qu’elle est sélectionnée, à sa grande surprise. Pour se sentir enfin vivante, Vee va alors accepter des défis de plus en plus malsains… Jusqu’à quelle dose d’adrénaline pourra-t-elle survivre ?

Mon avis :
Bon… Cette chronique risque d’être très très complexe pour la simple et bonne raison qu’ayant vu le film avant de lire ce roman, j’ai passé ma lecture à comparer les deux et que j’ai très envie de le faire maintenant aussi. Je vais donc essayer de faire cette chronique en deux parties. Une première concernant uniquement le livre et en essayant de me montrer objective, et la seconde qui traitera des ressemblances et différences avec le film. Cette deuxième partie comportera très probablement des spoil pour mieux expliciter mon propos donc… Gare aux sensibles du spoil ! 

Alors, alors… Avec ce roman, je découvrais totalement l’auteure et j’avoue que sa plume ne m’a pas subjugué. Je n’ai pas trouvé qu’elle était extraordinaire et même tellement banale qu’on avait aucun mal à avoir l’impression d’entendre Vee nous parler. Et en disant cela, ce n’est pas forcément un compliment puisque j’ai trouvé le personnage principal un peu bêbête et niaise durant la quasi-totalité du roman. Si parfois elle m’a semblé un minimum touchante, la plupart du temps, j’ai juste trouvé ses réactions démesurées et stupides. De la même manière, la plupart des personnages du roman sont assez superficiels et peu construits avec la profondeur qu’on en attend d’un personnage de roman. J’ai trouvé dommage qu’on ne survole que la plupart d’entre eux, notamment Sydney, la meilleure amie de l’héroïne ou même Ian, son compagnon de jeu.
Les personnages et la plume donc, ne m’ont pas subjugué. Quant à l’histoire, si elle me plaisait au premier abord, j’avoue que je l’ai trouvé assez peu prenante au final. Assez vite, je me suis ennuyée dans les défis et j’aurais préféré me sentir vraiment sur le fil à chaque fois, avoir peur avec les personnages. Au lieu de quoi… J’ai trouvé les défis idiots pour la plupart et je ne peux pas dire que ce roman a réveillé l’adrénaline en moi. Au contraire, même puisque je me suis souvent ennuyé. Et la fin m’a semblé terriblement longue. Tellement que j’avais une seule et unique envie, en venir à bout au bout d’un moment.
Je n’ai pas été passionnée par ce roman. Vraiment pas. Entre des personnages peu profond et littéralement gavant, une intrigue qui semblait énorme au premier abord mais pas assez bien traité à mon goût… On est loin du coup de coeur. Et pourtant…

Pourtant, le film lui… A été un vrai coup de coeur. Je me suis éclatée et je suis sortie du cinéma avec des étoiles pleins les yeux et le corps tout crispé de la tension qui m’a habité durant tout le visionnage de ce film à cent à l’heure. Et pourtant, c’est très rare que je préfère les adaptations à l’oeuvre initiale. Mais là, y’a pas photo. C’est sans doute pour ça d’ailleurs que le roman m’a autant déçu. Il est tellement différent du film que je ne pouvais qu’être déçue.
A commencer par les personnages… Car dans le film, je les ai adoré. Tous. Et ils sont bien différents. Vee, par exemple, bien que timide et effacée face à sa meilleure amie, est beaucoup plus vivante et vraie dans le film. Alors que je l’ai trouvé superficielle et même stupide dans le roman, je me suis très vite attachée à la Vee de Nerve. De plus, son histoire est bien plus touchante, notamment la raison pour laquelle sa mère est aussi protectrice qui est mille fois plus crédible que la raison du roman. Le personnage de Ian a un petit côté bad boy dans le film qu’il n’a pas du tout dans le roman, tout comme son lien avec le jeu et c’est dommage car c’était aussi ce qui le rendait aussi intéressant et sexy. Quand à Sydney, on la comprend mille fois mieux dans le film que dans le roman. Dans celui-ci, elle est un coup une vraie garce, un coup l’amie idéale, alors que dans le film on voit clairement son manque de confiance en elle qui en fait un personnage très touchant.
Non seulement donc, nous avons des personnages plus profond mais, en plus, l’idée même du film l’est. Car si dans Nerve nous avons un véritable enjeu et de vraies choses dénoncées, dans Addict… Zéro, que dalle. Dans le film, Vee est bloquée dans le jeu, vraiment. Elle n’a pas le choix car les organisateurs de Nerve ont sa vie en main et peuvent en faire ce qu’ils veulent. Ce film dénonce clairement la transparence totale sur les réseaux sociaux et, plus encore, le pouvoir de l’anonymat sur le net, par le biais des observateurs qui, sous couvert d’anonymat, se permettent tout. Alors que dans le roman… je n’ai vu aucun enjeu du genre. Quant à Vee, elle joue parce qu’elle le veut. A part à la fin où elle est bloquée dans le jeu par les autres joueurs qu’elle risque de faire perdre, elle peut dire non à tout moment. A partir de là…. Aucun enjeu réel.
Quant aux défis… Mais alors là, rien à voir. Alors que le film nous tend à chaque seconde avec des défis qui mettent en danger la vie des joueurs, on a du pipi de chat dans le roman. Les défis d’ailleurs, et j’ai trouvé ça dommage, tourne beaucoup autour du sexe. Même s’il ne se passe rien de vraiment sexuel, on flirte avec et j’ai trouvé ça assez… Stupide. J’ai largement, et de loin, préféré les défis du film. On y sentait les personnages vraiment en danger et ça avait plus de sens. Parce qu’honnêtement, je ferais sans problème les défis d’Addict alors que ceux de Nerve, j’aurais plus de mal.
Voilà donc…. Je vais m’arrêter là, je deviens un peu mauvaise avec le bouquin et je n’aime pas ça. Donc… Voilà pour mon avis. N’hésitez pas à me donner le votre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s