Chronique – Phobos 2 ϟ

Titre : Phobos 2
Auteur : Victor Dixen
Edition et collection : France Loisirs 
Pages : 489
Date de sortie : Octobre 2016
Prix moyen : 15,99 euros 
Genre : Young Adult 

Résumé :
ILS CROYAIENT MAITRISER LEUR DESTIN.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
ELLE CROYAIT MAITRISER SES SENTIMENTS
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
MEME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,
IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.

Mon avis :
Ah ce second tome… Ce que je l’attendais ! Vous devez savoir si vous suivez un peu le blog, Phobos a été un véritable coup de coeur. Alors évidemment, je peux vous dire que j’attendais avec énormément d’impatience de me plonger dans le second volume de cette saga spatiale. Et forcément, ça tombait bien que je m’y lance courant octobre sachant que le troisième volume arrive le 24 novembre. Bon timing, pas vrai ?
On reprend donc ce tome 2 pile à l’endroit et au moment où s’est arrêté le premier, et très rapidement, on retombe dans l’univers. Je n’ai pas du tout eu de problème pour me replonger dans le monde de Phobos, au contraire. J’ai adoré retrouver l’intrigue qui se poursuit dans la même lignée pleine de suspens, et les personnages surtout. Et j’ai adoré découvrir un peu plus certains des personnages.
Encore une fois, il y a énormément d’action et de suspens et le passage d’un point de vue à l’autre rend la lecture tout particulièrement addictive et surtout prenante. Par ce simple détail, on ne peut jamais s’y ennuyer. Le fait d’entrer enfin dans le vif du sujet après l’attente que l’on avait dans le tome 1, où les passagers voyageaient jusque mars, ajoute à l’impression de ne jamais s’ennuyer. La vie sur mars était vraiment intéressante malgré des aspects techniques qui sont parfois complexe, le côté émission de télé permet d’expliquer chaque chose au mieux et ça reste relativement compréhensible tout de même.
On découvre énormément de chose dans ce tome, notamment et surtout sur chacun de nos personnages. On apprend à en apprécier quelques uns, à en adorer un peu plus d’autres et on voit jusqu’où certains sont près à aller. J’ai notamment eu de plus en plus de mal avec Serena et commencé à apprécier à leurs justes valeurs Harmony et Matthew, pour ne citer qu’eux.
A la manière du premier, la fin second tome met clairement l’eau à la bouche et s’arrête sur une grosse révélation qui laisse présager de gros gros événements pour le troisième roman. Alors comment vous dire que je compte bien sauter sur la suite dès que je le pourrais car j’ai qu’une envie… Avoir le fin mot de l’histoire concernant ces nouvelles révélations et surtout concernant la fin de cette saga époustouflante.
Et je trouve qu’époustouflante est clairement le mot concernant Phobos. J’ai parfois l’impression de passer dix jours en apnée quand je lis ces romans, parce qu’on est constamment dans le doute, constamment à bout de souffle, dans le suspens et autant en stress que les personnages. Victor Dixen manie tout ceci avec une dextérité exceptionnelle et je ne peux que dire et répéter : c’est un coup de coeur de l’infinie. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s