Chronique – Coldtown, cité des vampires ϟ

Titre : Coldtown 
Titre original : The coldest girl in Coldtown
Auteur : Holly Black 
Edition et collection : Hachette – Blackmoon
Pages : 476
Date de sortie : 2013 
Prix moyen : 18 euros 
Genre : Young Adult

Résumé :
Dans un futur pas si lointain, la population vampire pullule, contraignant les autorités à mettre en place des zones de quarantaine appelées Zones froides pour tenter de juguler l’épidémie. A l’intérieur de ces ghettos, vampires et humains, prédateurs et proies, cohabitent dans une perpétuelle orgie sanglante. Mais les portes des Zones froides ne s’ouvrent que dans un sens : l’entrée est définitive. Et lorsque certains vampires s’en échappent, c’est pour le pire, et pas du tout le meilleur… Après une soirée trop arrosée, Tana se réveille entourée des cadavres de ses amis. Les seuls survivants du massacre ne sont autres que son ex, le désespérément sexy Aidan, et un mystérieux garçon aux yeux rubis assoiffé de vengeance. Tana n’a qu’une solution pour leur résister et survivre : se rendre au cœur de la cité dépravée. Entrer dans Coldtown.

Mon avis :
Ah ce fameux bouquin.. Bon sang, j’en ai mis du temps à le lire et pourtant, je l’ai vraiment beaucoup aimé. Mais il faut le dire, il m’a complètement plombé mon mois en terme de lecture puisque j’ai mis un bon bout de temps à lire ce livre. Genre… 18 jours, au bas mot. Et ceci parce que j’ai mis un peu de temps à entrer dans le roman. En effet, entre le début et donc la découverte macabre de Tana à la soirée où elle était et son arrivée à Coldtown, il y a bien un tiers du roman qui passe et il faut dire qu’il se passe un moment entre les deux.
Cependant, cela n’a pas empêché que je me plonge totalement dans ce roman. L’univers est très bien construit et on voit apparaître l’inspiration de l’auteur, et combien l’influence des récits de vampire influence tout son roman. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé voir apparaître ce fan-girlisme du vampire que l’on connait depuis le phénomène Twilight dans ce monde dans lequel les vampires existent bel et bien. C’était vraiment très plaisant de voir l’influence des vampires sur le monde, même quand on ne s’en rend pas compte et j’ai trouvé que l’auteur rendait très bien compte de tout ce manège autour du vampire.
L’histoire était hyper intéressante car Tana n’a rien d’une héroïne à première vue mais c’est une battante et elle refuse de baisser les bras. C’est en cela qu’elle devient une héroïne. Egalement, cette histoire peut être celle de n’importe qui dans ce monde dans lequel évolue la jeune fille. Elle n’a de cesse de prendre des décisions difficile et, en arrivant à Coldtown, elle ne sait pas trop si elle va survivre mais elle y va quand même, elle se bat quand même et j’ai adoré ce personnage de battante qui avait malgré tout des peurs. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la manière de l’auteur de décrire les diverses émotions de ses personnages.
L’intrigue en elle-même était tout particulièrement intéressante et, une fois passée l’arrivée de la petite bande à Coldtown, clairement, on ne s’ennuyait puisqu’il y avait pas mal d’action. En effet, il arrive toujours des choses à Tana et ses amis et c’est un plaisir de la suivre tout au long de ses aventures.
Côté écriture, j’ai vraiment accroché avec la plume de l’auteur que j’ai trouvé très juste et très bonne. Elle a une écriture prenante et un vocabulaire très riche qui rend le roman très beau en terme d’objet livre. J’ai trouvé qu’elle maniait les mots avec beauté. C’était peut-être un fait du traducteur également, mais en tout cas, j’ai vraiment beaucoup aimé et c’est sans doute ce détail qui fait que je me suis accrochée à la lecture même quand le début me paraissait un peu long. Car même si j’avais du mal avec ce début, je ne pouvais qu’être prise dans ma lecture.
Autre détail propre à l’écriture, dirons-nous, j’ai adoré le passage d’un chapitre à l’autre passant du passé au présent à chaque fois. Enfin, passé, c’est assez vague mais ces passages nous permettaient de voir des scènes passées de la vie de Tana, des extraits de blog, des passages avec la soeur de notre héroïne restée dans le monde « normale », des flash-back de certains vampires, et l’on repassait ensuite au présent de Tana et j’ai trouvé que ceci aussi permettait de rythmer le récit et d’en apprendre plus sur certains personnages.
En bref, j’ai trouvé ce récit très prenant bien que sa première « partie » m’ait moins plu. Je ne peux pas dire que j’ai passé un bon moment car le reste de l’intrigue m’a transporté littéralement. Je me suis laissée prendre dans ce roman qui m’a énormément plu. Alors à tout ceux tenté de lire Coldtown, accrochez-vous, il en vaut la peine ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s