Chronique -Kara Gillian, tome 1 : La marque du démon ϟ

Titre : Kara Gillian, tome 1 : La marque du démon 
Titre original : Mark of the Demon
Auteur : Diana Rowland
Edition et collection : Milady – Bit-Lit
Pages : 475
Date de sortie : 2012 
Prix moyen : 8,70 euros 
Genre : Bit-Lit

Résumé :
Flic et invocatrice de démons, Kara Gillian est chargée d’enquêter sur une série de meurtres abjects. Convaincue que le tueur a un rapport avec les arcanes, elle compte bien mettre à profit ses pouvoirs occultes pour l’arrêter. Pourtant, cet atout pourrait se retourner contre elle lorsqu’elle invoque sans le vouloir une créature d’une beauté surnaturelle dont le contrôle lui échappe. Kara n’a plus droit à l’erreur, d’autant plus qu’un agent du FBI soupçonneux surveille ses moindres faits et gestes.

Mon avis :
Tiré au sort pour mon challenge mensuel, cela faisait un bon moment que ce premier tome traînait dans ma PAL et qu’il m’y faisait de l’oeil. Seulement voilà… J’ai du mal à commencer les sagas à rallonge de Bit-Lit depuis quelque temps. Ceci dit, c’est avec plaisir que je me suis plongée dans ce roman. Cela faisait un moment d’ailleurs que je ne renouais pas avec une héroïne que l’on retrouve d’un tome à l’autre. Ces derniers temps, j’avais plutôt droit à un personnage/couple différent à chaque tome et c’est plutôt plaisant de suivre à nouveau un personnage unique que je pourrais à coup sûr retrouver si je lis la suite.
Kara a tous les atouts d’une bonne héroïne de bit-lit et m’a plu dès le début. Je l’ai trouvé amusante, bosseuse et pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, ce que j’affectionne toujours autant dans le genre. Au début, les rituels démoniaques m’ont paru un peu complexe, je le reconnais et l’action s’est alourdi dans la première moitié du tome, ce qui m’a un peu gonflé. J’avoue que j’avais du mal à ne pas avoir envie de refermer le livre. Malgré tout, l’enquête étant passionnante, et l’auteur ayant le don de faire apparaître un peu d’action sur la fin des chapitres pour avoir très envie de poursuivre la lecture et la rendre même carrément addictive. Quant à la deuxième moitié du bouquin, je n’ai littéralement plus eu envie de le lâcher puisque la résolution de l’enquête approchait et que les révélations fusaient de partout.
Il y avait un suspens de dingue, puisque même le final connaissait des rebondissements. Jusqu’à la toute fin, j’ai eu des doutes sur tout le monde et pourtant, le retournement final m’a choqué. J’ai d’ailleurs trouvé qu’il s’agissait d’une très bonne fin, qui a considérablement relevé le niveau du milieu longuet. Sans l’enquête, je pense par contre que je n’aurais pas autant accroché, c’est pourquoi j’ignore si je lirais la suite.
Bien que les personnages m’aient plu et que j’ai une grande envie de les revoir, j’ignore si je parviendrais à vraiment me plonger dans un second tome de la même manière et si l’enquête me tentera autant que celle-ci, me transportera de la même manière. Nous verrons bien, mais une chose est sûre, vous le saurez très vite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s