Les séries du mercredi – The Walking Dead ϟ

Fiche d’identité de la série

Titre : The Walking Dead

Nationalité : Américaine

Statut : En cours (Saison 6)

Date de diffusion : Depuis octobre 2010 aux USA, en France depuis mars 2011

Saisons et épisodes : 6 – 80

Genre : Horreur

Création : Frank Darabont et Robert Kirkman, adaptée des comics du même nom créés par ce dernier et dessinés par Charlie Adlard

Avec : Andrew Lincoln (Rick Grimes), Steven Yeun (Glenn Rhee), Chandler Riggs (Carl Grimes), Norman Reedus (Daryl Dixon), Melissa McBride (Carol Peletier), Lauren Cohan (Maggie Greene)

Mais qu’est-ce que ça raconte ?

Shérif, Rick Grimes est blessé lors d’une fusillade et tombe dans le coma. Quand il se réveille, il se rend compte que le monde a totalement changé et qu’il est envahi par les morts-vivants. Il parvient à retrouver sa femme et son fils, ainsi que son meilleur ami qui ont réussi à survivre parmi un petite groupe de personne. Car c’est désormais cela l’unique chose qui importe dans ce monde à l’abandon : la survie.

Les personnages en quelques mots

Rick Grimes : Héros de la série, Rick va très vite prendre le rôle de chef du petit groupe de survivant qu’il va rejoindre à sa sortie du coma. Tempérament de leader, solide et sûr de lui, il a parfois un petit côté arrogant mais, et surtout, de très bonnes idées. Ce personnage va très vite évoluer au fur et à mesure des pertes autour de lui et des mauvaises rencontres et se rendre compte qu’il faut savoir parfois prendre des décisions difficiles pour assurer la survie de sa famille qui va vite s’étendre à plus que sa femme et son fils. Avec une psychologie très complexe est décidément un très bon leader et ne perd que très rarement la face compte tenu des choses qu’il vit.

Glenn Rhee : C’est Glenn qui établie en premier le lien avec Rick et va lui sauver la vie lors de leur rencontre à Atlanta. Si au début, il est un petit jeunot assez drôle, le monde dans lequel il évolue va considérablement le changer et faire de lui un homme. Notamment quand il va rencontrer et tomber amoureux peu à peu de Maggie. Leur relation est autant une raison de se battre qu’une chose effrayante pour lui mais c’est aussi tout ce qu’il a. Ce personnage est un de ceux qui connait une des lus flagrantes évolutions. Au début, il apparaît comme un gamin un peu insouciant mais les pertes et les actes qu’il va devoir accomplir vous le faire grandir et le rendre bien plus mûr.

Daryl Dixon : Le chasseur solitaire à l’arbalète, c’est lui. Daryl, c’est cet homme taciturne que personne ne peut totalement cerner. Il sait chasser mieux que personne et pour ce qui est de suivre des pistes, il est le meilleur. Mais il est surtout un grand solitaire et un personnage tout particulièrement mystérieux. On ignore beaucoup de l’homme qu’il était auparavant et on ne voit en lui qu’un homme tourmenté qu’il vaut avoir à ses côtés plutôt que comme ennemi. C’est en le voyant s’attacher sincèrement aux gens qui l’entourent que l’on voit sa plus nette évolution dans la série.

Carol Peletier : Femme au foyer battue par son mari, Carol est sans doute la personne qui a le plus évolué au fur et à mesure de la série. Si au début, on ne donnerait pas cher de sa peau, elle va devenir une combattante hors pair et on se rend vite compte qu’elle ne doit pas devenir une ennemie. Au début de la série, elle est une femme effacée qui vit dans l’ombre d’un mari effrayant et violent. Elle se bat pour sauver sa fille avant toute chose et c’est sans doute ce qui va la rendre aussi forte au fur et à mesure.

Maggie Greene : Fille de fermier, c’est dans la ferme tranquille de son père que Maggie a connu le virus. Quant elle rencontre la bande de Rick, rien ne laisse présager qu’elle va y trouver sa place et surtout l’homme de sa vie en la personne de Glenn. A l’inverse des autres personnages, Maggie connait des hauts autant que des bas en terme d’évolution et va parfois ressortir plus faible des épreuves que fortes. Son entourage l’aide toujours à reprendre pied mais elle semble être une personne lassée de toute cette guerre.

Carl Grimes : Le digne fils de Rick va marcher très tôt dans les traces de son père. S’il a un petit côté terriblement agaçant au début de la série, il va également être un des personnages qui va le plus évoluer, notamment dans les trois dernières saisons. Il passe de petit garçon qui veut juste grandir et être traiter comme un adulte à pré-adolescent digne d’être traité en adulte et aux réactions très mûres.

La série et moi

Où j’en suis dans la série ?
Je la suis semaine après semaine bien que j’ai fait une bonne pause en plein milieu de la saison 5 pendant un temps. J’ai cependant rattrapé tout mon retard sous la menace ultime de mon copain qui voulait voir la suite avec moi !

Ma saison favorite ?
J’aime beaucoup chaque saison et je ne crois pas en avoir une que je préfère. Chacune apporte des personnages coup de coeur, ou des intrigues qui valent le coup. Mais la 3 est une bonne saison, je l’avoue !

Mon personnage préféré ?
Je dirais Glenn parce que c’est celui sur lequel j’ai craqué dès le début. Tout simplement parce qu’il donnait une certaine fraîcheur à la série. Et puis, Sandrine avait posé une option sur Daryl alors…

Si je devais lui attribuer une note globale ?
8/10

Les Plus

  • Des personnages diversifiés, intéressants et changeant : Non seulement, nous avons une belle palette de personnage qui s’offre à nous mais en plus, ils sont très intéressants, et ils évoluent à tout va dans la série, et dans le bon sens comme dans le mauvais. On voit de très belles évolutions, comme des tristes ou des inquiétantes. Le fait qu’il y ait des morts permet également un roulement dans les personnages et en fait sans arrêt découvrir de nouveaux.
  • Des intrigues qui pète toujours le feu : Malgré 6 saisons, les scénaristes trouvent toujours de quoi nous ravir avec des intrigues à chaque fois qui tiennent la route et nous nourrissent bien question action et rebondissements.
  • Des méchants qu’on adore détester : Puisque j’ai parlé des héros, n’oublions pas que la série avait aussi son lot de méchants tout particulièrement bad ass et carrément cool. Par exemple, pour ne citer que lui, le gouverneur.
  • Les petits coups de flippe : Parce que oui, c’est tout de même une série d’horreur, ne l’oublions pas et elle réserve quelques bons sursauts et même quelques cauchemars si vous êtes un peu sensibles.

Les Moins

  • Le temps peut être long parfois : Si vous voulez de l’action h24, vous tombez bien mal avec cette série puisqu’il y a parfois des épisodes où il y a plus de blablas que de combat. Parfois c’est un peu redondant, et cela peut ennuyer parfois.
  • Des morts pour lesquelles on a envie de tuer les scénaristes : Certaines des morts ont fait versé quantité de larmes, c’est certain. Et on continue de regretter certains personnages plusieurs saisons durant.
  • Pas de répit pour les personnages : Même si c’est aussi bien pour que l’on est de l’action, il faut reconnaître que c’est parfois terriblement rageant de voir les personnages se faire détruire leur petit lieu de vie tranquille.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s