Les séries du mercredi – Gossip Girl ϟ

Je prends goût aux nouveaux rendez-vous que je créé sur ce blog et j’avais depuis longtemps envie de parler de séries ici puisque je suis une grande fan de celles-ci. Françaises, américaines, britanniques, que j’ai vu en entier, ou non, en cours, ou terminée, vieille ou récente… Vous pénétrez ici dans un univers de série. N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez des séries en question et également de ce nouveau petit rendez-vous.

Pour ce premier numéro des séries du mercredi, j’ai décidé de parler de Gossip Girl que j’ai repris il y a peu. Encore une fois. Je ne sais pas pourquoi mais la série me faisait de l’oeil sur mon compte Netflix et je n’ai pas su résister.

Fiche d’identité de la série

Titre : Gossip Girl

Nationalité : Américaine

Statut : Terminé

Date de diffusion : 2007-2012 (US) à partir de 2008 en France mais la série a changé maintes et maintes fois de chaîne principale de diffusion

Saisons et épisodes : 6 – 121

Genre : Drame

Création : Josh Schwartz et Stephanie Savage – D’après la série littéraire de Cecily Von Ziegesar

Avec : Blake Lively (Serena Van der Woodsen), Leighton Meester (Blair Waldorf), Penn Badgley (Dan Humpfrey), Chace Crawford (Nathaniel « Nate » Archibald), Ed Westwick (Charles « Chuck » Bass), Taylor Momsen (Jenny Humpfrey), Jessica Szohr (Vanessa Abrams), Kelly Rutherford (Lily Van der Woodsen), Matthew Settle (Rufus Humpfrey)

Mais qu’est-ce que ça raconte ?

Gossip Girl nous plonge dans le quotidien de la jeunesse dorée des écoles privées Constance Billard et St Jude, deux établissements de Manhattan. Leur quotidien est suivi et relaté par une mystérieuse blogueuse du nom de Gossip Girl qui fait régner la pagaille avec ses multiples rumeurs toute plus mesquine les unes que les autres. Et évidemment, qui dit rumeur, dit blog suivis par toute cette élite de Manhattan.
Le début de la série s’ouvre sur le retour de Serena Van der Woodsen après un an passé en pensionnat où elle était partie sans prévenir personne pas même sa meilleure amie Blair Waldorf, la petite reine en chef. Les retrouvailles ne sont pas au beau fixe entre les deux jeunes filles qui vont devoir réapprendre à se faire confiance.
Nous suivons donc le quotidien de Serena, Blair, ainsi que Chuk et Nate, leurs amis d’enfance qui ont évolué dans le même monde qu’elles. Mais nous découvrons aussi Dan et Jenny qui, eux sont boursiers et viennent de Brooklyn. Si Dan se complet très bien dans l’ombre, sa jeune soeur a un certain désir de toucher les étoiles. Nous suivons également Lily et Rufus, les parents respectifs de Serena et son frère Eric, et de Dan et Jenny, qui ont connu une histoire à leur époque et n’ont jamais totalement tiré un trait dessus malgré des milieux tout à fait différent et contradictoire.

Les personnages en quelques mots

Serena Van Der Woodsen : Jeune fille fêtarde, Serena est réputée pour cette réputation de fille de petite vertu qui n’est jamais la dernière à faire la fête. Mais c’est métamorphosée qu’elle revient de son pensionnat où elle a disparu après avoir couché avec Nate, le copain de Blair, sa meilleure amie. S’en voulant énormément, S. va tout faire pour se racheter une bonne conduite, que ce soit auprès de son amie ou de sa famille. Elle va alors rencontrer Dan, et va en tomber très amoureuse. Leur histoire semble vouée pourtant à l’échec et va de rebondissement en rebondissement durant les 6 saisons. Personnage ambivalent, Serena est en quête d’elle-même, et va subir quelques retombées dans les méandres de l’alcool et des soirées.

Blair Waldorf : Fille d’Eleanor Waldorf, une créatrice de mode très réputée, Blair est sans conteste la reine de Constance Billard. Promise à un brillant avenir, elle mène sa vie d’une main de maître, est une vraie garce les trois quart du temps mais a néanmoins des fêlures et surtout un coeur énorme quand il s’agit des gens qu’elle aime. Au contraire de Serena, c’est vierge qu’elle entame la série, puisqu’elle se réserve pour Nate, son petit ami depuis à peu près toujours. Quand elle apprend pour lui et Serena, elle ne pourra lui pardonner et finira par le quitter pour aller se consoler dans les bras de Chuck. Si ils se remettront plusieurs ensemble c’est Chuck qui va devenir LE grand amour de Queen B. Mais même quand tout semble aller au mieux entre eux, les vieux démons de l’un vienne se mettre en travers des désirs de l’autre et tout redevient chaotique. Blair est une jeune fille qui sait ce qu’elle veut mais a parfois du mal à l’assumer pleinement. Elle croit en son avenir tout tracé et sa relation avec Chuck va entacher cette image qu’elle a d’elle-même et ses rêves de petites filles qui vont s’écrouler. Il fait ressortir ce qu’il y a de pire en elle mais c’est aussi avec lui qu’on la préfère !

Chuck Bass : Le mauvais garçon de la série n’est autre que Chuck Bass. Fils unique de Bart Bass, il n’a jamais connu sa mère et cela l’a rendu particulièrement antipathique au premier abord. C’est au fur et à mesure des saisons qu’il se dévoile et que son passé apparaît. Toute sa nature se dévoile au décès de son père, à la fin de la saison 2. Dans les bras de Blair, il va découvrir l’amour mais ce sera difficile pour lui de l’assumer et il va leur arriver tellement de péripétie que c’est à croire que tout deux sont maudit. Riche, il aime ses privilèges et en use et abuse bien que secrètement, il ne désire que l’approbation de son père. Son unique but et de le rendre fier de l’arrogant personnage qu’il est.

Nate Archibald : Nate est un peu le beau gosse de la bande. Amoureux depuis un moment de Serena, il ne pourra rester avec Blair après qu’elle eut découvert le pot au rose et même si son père le poussera à la garder pour les affaires. Son destin, il aimerait le tracer lui-même mais son père a une fâcheuse tendance à faire des plans pour lui. Université, copine, Nate veut faire ses propres choix et ne pas dépendre de son père mais ce n’est pas toujours facile avec celui-ci. C’est sans arrêt dans cette optique que Nate évolue, avec une envie de faire sa vie comme il l’entend et avec qui il le veut.

Dan Humphrey : Le garçon solitaire, comme l’appelle Gossip Girl, est amoureux de Serena depuis le jour où il a été invité à un anniversaire par erreur mais rester dans l’ombre des murs de son école privée ne le dérange pas. Venu des quartiers pauvres de Brooklyn, il n’a pas honte de son rang et assume totalement son compte en banque. C’est dans sa relation avec Serena qu’il va le plus voir cette différence entre ses camarades et lui et combien ces mondes sont différents. Vont alors apparaître une foule d’incertitude qui vont bercer sa vie au sein du monde de Serena. Il n’hésitera d’ailleurs pas à devenir une personne incroyablement mesquine parfois, au grand dam de son père et de Serena.

Jenny Humphrey : La petite soeur de Dan très proche de son père, va le conduire de déception en déception au fur et à mesure de ses déboires. En effet, c’est sans doute le personne qui en fait le plus souvent voir de toutes les couleurs à ses parents. Entre des fréquentations qui laissent à désirer, un désir de connaître les feux de la rampe dans la cour de B ou pourquoi pas, à sa place, et des cours séchés, Jenny leur aura tout fait. Elle quittera d’ailleurs New-York pour aller vivre avec sa mère à Hudson dans le courant de la série.

La série et moi

L’ai-je vu en entier ?
Oui

Ma saison favorite ?
Les deux premières, je pense mais c’est difficile de décider.

Mon personnage préféré ?
Chuck. Je trouve qu’il est drôle, touchant, et a certain charme. Et j’adore son couple avec Blair mais… Encore une fois, très difficile de choisir car j’aime vraiment toute la bande.

Si je devais lui attribuer une note globale ?
7/10

Les Plus

  • Une intrigue qui se poursuit dans le temps : Nous suivons les héros depuis le lycée jusqu’à l’université et la vie active et cela sans réelle interruption ce qui rend l’immersion totale. On grandit avec eux.
  • Des personnages attachants : Malgré leurs tempéraments et leurs comptes en banque, on ne peut que s’attacher aux personnages que ce soit le connard prétentieux qu’est Chuck ou la vipère de Blair.
  • Des problèmes plus proche des nôtres : Même s’ils connaissent souvent des problèmes qui ne risquent pas d’arriver à la population bien normale que nous sommes, ils demeurent des adolescents puis des jeunes adultes. Déceptions amoureuses, rumeurs, tout ceci nous parle et les rend d’autant plus touchant.
  • Des beaux gosses : Parce qu’on regarde aussi les séries pour le plaisir des yeux, on est pas déçu avec les beaux gosses qui viennent se pavaner devant nos yeux en costume Armani.

Les Moins

  • Des histoires d’amour à rallonge et redondantes : Même si je suis bien contente de voir Chuck et Blair ou Serena et Dan ensemble, il n’en reste pas moins que cela tourne en rond. Il leur arrive un sacré paquet de merde et à force, c’est lassant.
  • Tout le monde se fait tout le monde : Comme dans beaucoup de série centrée sur un seul groupe d’amis, les histoires d’amour passent d’un personne à l’autre et on a le droit à toutes les combinaisons possibles et imaginables de couple.
  • Des intrigues très invraisemblables : Franchement ? Qui peut vivre autant de merde dans une seule vie ? Toute jeunesse dorée qu’ils soient, ces adolescents vivent tout de même des aventures qui sont totalement et fréquemment, particulièrement invraisemblable.
  • Une fin décevante : J’ai eu énormément l’impression que la fin était bâclée et cela m’a beaucoup déçu. Je pense que certaines intrigues n’ont pas été suffisamment bien traité.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s