Chronique – La passe-miroir, livre 1 : Les fiancés de l’hiver ϟ

Titre : La passe-miroir, livre 1 : Les fiancés de l’hiver
Auteur : Christelle Dabos
Edition et collection : Gallimard Jeunesse
Pages : 519
Date de sortie : 2013
Prix moyen : 19 euros
Genre : Fantastique

Résumé :
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Mon avis :
Depuis un moment, ce premier tome me donnait envie alors autant vous dire que quand je l’ai vu à la bibliothèque, j’ai littéralement sauté dessus. Et je pense qu’il est tombé à point nommé car j’étais en train de traverser une petite panne de lecture. Ce que vous aurez, je pense, remarqué puisque je n’ai pas publié de chronique ici depuis un moment maintenant.
Ce livre est une perle. Le monde dans lequel nous sommes immergés n’a rien à voir avec le nôtre et pourtant, on y retrouve certains détails évidents qui laissent à penser que ce monde est le nôtre mais pas tout à fait. J’ai eu très peur de reste hermétique à ce monde, de ne pas m’y immerger mais, et je pense que c’est parce que l’on découvre le Pôle en même temps qu’Ophélie que j’ai aussi bien pu plonger dans ce monde. Je n’ai eu aucun mal à comprendre le monde et je ne me suis pas sentie perdue, dans le sens où je n’ai pas eu de mal à comprendre le monde dans lequel j’étais.
Nous nous retrouvons plongés au coeur de la cour et des machinations de celle-ci. Entre complot, tentative de meurtre, et mauvaises rencontres, Ophélie, qui allait déjà dans le Nord à reculons, va très vite déchanter plus encore, et ne jamais savoir à qui elle doit vraiment faire confiance. Et on se laisse totalement aller à ses aventures ou plutôt mésaventures.
J’ai eu beaucoup de peine pour ce petit bout de femme mais j’ai été aussi été très fière d’elle à chaque fois qu’elle tenait tête aux gens autour d’elle. J’ai trouvé que c’était vraiment une héroïne hors du commun, qui ne ressemble en rien aux trois quarts des héroïnes que j’ai l’habitude voir. A mes yeux, Ophélie a un petit truc en plus. Je l’ai trouvé vraiment très intéressante et très forte de ne jamais baissé les bras alors qu’il apparaît très vite qu’elle ne sera jamais heureuse sur cette arche.
Le personnage de Thorn me laisse un peu sceptique, mais je ne peux pas dire que je ne l’ai pas aimé, au contraire. Je l’ai trouvé intéressant et j’ai très envie de voir au-dessous de cette carapace. Ce qui m’a le plus perturbé chez lui, c’est cette manière qu’il avait d’avoir l’air détaché de tout. Je ne savais jamais comment interpréter ses paroles et on a sans arrêt l’impression que rien ne le touche. Cependant, la petite immersion d’Ophélie dans son passé et tout ce que l’on apprend sur lui au fur et à mesure du roman ne peuvent que le rendre un minimum touchant et l’on comprend mieux ce personnage.
De même, j’ai beaucoup aimé tous les personnages, même le Chevalier, que j’aurais bien étripé pourtant, et j’ai aimé chaque machination. Si certains passages ne regorgent pas d’action, je ne me suis pas ennuyé un seul instant dans cette lecture. On est totalement plongé dans un monde où chaque moment de répit pour Ophélie en est un pour nous aussi et j’ai vraiment aimé chaque instant de ce roman.
En voyant cette brique, j’avoue que j’avais un peu peur mais comme je viens de le dire, je ne me suis pas ennuyée. Les machinations sont des rebondissements à eux seuls et on se laisse très vite aller aux questionnements, on a envie de savoir quand les choses vont s’améliorer pour Ophélie, on réfléchit en même temps qu’elle et j’ai été ravie de me retrouver à la Citacielle avec la jeune femme.

Publicités

2 réflexions sur “Chronique – La passe-miroir, livre 1 : Les fiancés de l’hiver ϟ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s