Une semaine, un film – Deadpool ϟ

Film de Tim Miller
Acteurs : Ryan Reynolds (Deadpool), Morena Baccarin (Copycat / Vanessa), Ed Skrein (Ajax), Gina Carano (Angel Dust)
Genre : Action – Super-héros
Bande-annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19559821&cfilm=146349.html

Résumé :
Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Mon avis :
Oh je peux vous dire que je l’attendais ce film ! Comme les trois quart des Marvel, me direz-vous, mais vraiment… Deadpool quoi ! Il faut dire qu’il nous a très bien été vendu et que les bande-annonce envoyait du lourd et ne pouvait que donner envie de découvrir ce héros aux multiples punchlines.
Franchement… On passe son temps à rire et la salle de cinéma était bondé de personne qui ne cessait de s’esclaffer et… J’en faisais partie. Les dialogues sont parfait, le personnage principal est détestablement attachant et trouve toujours la parfaite phrase à dire au parfait moment. Il est juste génial ! Quant à sa manière de s’adresser à nous, c’est juste magique !
Bon, autant le dire, il ne faut pas détester la vulgarité car j’ai rarement vu un personnage plus vulgaire que Deadpool mais franchement… Il est génial ! Et c’est cette absence de filtre entre sa bouche et son cerveau qui le rend aussi sympathique et intéressant. Je l’ai vraiment adoré.
Quant à l’histoire, elle est très bien tournée et le rend tout particulièrement touchant. Après tout, il est tout de même un homme qui va mourir et qui va tout faire pour sauver sa propre vie puis celle de la femme de sa vie. Alors certes, c’est arrosé d’un humour bien graveleux mais c’est une très belle histoire au final !
Les fans de cet anti-héros ne peuvent pas être déçue de cette adaptation qui se moque gentiment du genre, et laisse quelques critiques bien apparentes. L’auto-dérision du personnage rejaillit très bien sur le genre et sur la franchise Marvel elle-même, notamment dans la dernière scène, oui, oui, celle qui a lieu après le générique.
En bref, j’ai passé un super moment ! J’ai ris comme pas permis et j’ai aussi été touché par cet homme. J’adore et j’adhère !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s