Chronique – Cocktail Club ϟ

Titre : Cocktail Club
Titre original : Cocktails for three
Auteur : Sophie Kinsella
Edition et collection : Pocket
Pages : 347
Date de sortie : 2013
Prix : 7,30 euros
Genre : Chick-Lit

Résumé :
Roxanne, Maggie et Candice travaillent ensemble dans un grand magazine de mode, ce qui ne les empêche pas d’être amies. D’ailleurs les trois copines ont une tradition : une fois par mois, c’est cocktails et gossips au Manhattan Bar. Aujourd’hui, c’est spécial : on fête le départ en congé maternité de Maggie. Qui fanfaronne mais n’en mène pas large à l’idée de se retrouver à la campagne avec un nouveau-né et sa belle-mère. Et on ne peut pas dire que Roxanne lui soit d’un grand réconfort, obsédée qu’elle est par son mystérieux amant marié. Quant à Candice, très perturbée par une histoire familiale compliquée, elle ne trouve rien de mieux qu’inviter la serveuse à partager leur table. Sans réaliser que cette dernière est loin d’être une inconnue bien intentionnée… Le Cocktail Club résistera-t-il à la trahison ?

Mon avis :
Comme je l’ai sans doute déjà dit, j’adore du fond du coeur la Chick Lit signée Sophie Kinsella depuis le premier roman que j’ai dévoré d’elle. Et j’ai passé un super moment avec Cocktail Club. Cette histoire d’amitié m’a ému, fait sourire et rire, comme bien souvent avec Kinsella.
Maggie, Candice et Roxanne sont l’exemple même de trois femmes complètement différentes, mais qui sont amies. Cependant, les non-dits, les secrets et tant d’autres choses vont venir se mettre en elles et c’est ainsi qu’elles vont totalement prendre conscience de combien elles comptent les unes pour les autres.
Maggie, la rédactrice en chef du Londoner donne naissance à une adorable petite fille. Oui mais voilà… Elle se sent totalement dépassée et, en ne voulant le montrer à personne, n’arrive pas à surmonter son baby blues. Elle m’a énormément émue avec sa façon de vouloir être une maman et une femme parfaite, en s’oubliant. J’ai eu très envie de la prendre dans mes bras et de lui dire qu’elle avait le droit de craquer et surtout qu’elle serait loin d’être la première. La culpabilité qu’elle ressentait m’a beaucoup touché. Si je ne suis pas mère, j’ai pu de nombreuses fois voir la mienne culpabiliser de ne pas faire assez pour nous à son goût. Et Maggie m’a sans doute beaucoup plus pour cela. Et également parce qu’il s’agit d’une femme terriblement déterminée, une femme d’affaire hors du commun et quelqu’un de très raisonnée et intelligent.
A l’inverse de Candice qui porte très bien son nom tant elle incarne à la perfection la candeur et la gentillesse. Douce comme tout, elle est le personnage le plus naïf de l’histoire malgré une super plume, de grandes idées et surtout une vive intelligence. C’est également la culpabilité qui la ronge mais cette fois-ci à cause de son père. En effet, celui-ci était un escroc et a causé de grands malheurs dans la vie de plusieurs personnes, notamment dans la famille d’Heather, la petite serveuse qu’elle va inclure à la bande bien malgré ses deux amies. C’est à cause de la culpabilité qu’elle ressent qu’elle va tant avoir à coeur d’aider la jeune femme qui va bien en profiter. Rapidement, on comprend combien cela lui tient à coeur de se racheter auprès d’Heather, au point qu’elle ne voit pas ce que les gens autour voir. C’était un personnage que j’avais pour le coup envie de secouer un peu mais que je n’ai pu m’empêcher d’aimer malgré tout. Cette candeur la rendait très attachante et elle savait malgré tout mordre quand on lui tirait un peu trop fort la queue.
Quant à Roxanne… Maîtresse d’un homme marié, ce n’est pas le plus beau rôle mais son attachement pour lui, son amour pour lui la rendait tout particulièrement touchante. Si elle en parle avec détachement à ses amies, elle apparait très vite très amoureuse de cet homme. Car le détachement constant de la jeune femme n’est qu’une façade. Si elle tente de se contenter de ce qu’elle a, Roxanne est une femme blessée par un amour pourtant très beau et qui m’a beaucoup ému. Généralement, les adultères ont un goût très amer, que ce soit pour les amants ou pour les époux mais je l’ai trouvé ici très beau. La décision de l’homme en question de ne pas quitter son épouse, mais également de ne pas quitter Roxanne se comprenait par cet amour indéniable et c’est sans doute le couple le plus touchant que j’ai découvert dans cette histoire.
Les trois héroïnes de ce roman m’ont énormément touché, et fait rire. Elles avaient toutes les trois leurs secrets, leurs démons, leurs qualités et plus important encore, leurs défauts et c’est ce qui les rendait si particulièrement humaines à mes yeux et ce qui fait que je les ai autant apprécié.
L’intrigue était également très intéressante même si le roman ne débordait pas d’action. Il était intéressant de voir ces trois amies se déchirer, se préoccuper de leurs vies et tenter de conserver leurs petits secrets. C’était une histoire d’amitié et comme d’habitude, ce sont les histoires qui me touchent le plus, et me parlent le plus. Et pourtant, je ne peux pas dire que je croule sous les amis ces dernières années. Mais je trouve que ce sont les histoires que l’on peut tous le plus facilement comprendre. Et je ne trouve pas grand chose de plus beau que l’amitié sans faille d’une personne loyale et franche.
Bref… Je vous conseille ce petit roman sympathique, drôle, pétillant et touchant sur trois femmes, trois amies, qui apprennent à ne plus avoir de secrets et à compter plus que jamais les unes sur les autres.

Publicités

6 réflexions sur “Chronique – Cocktail Club ϟ

  1. Il faudrait que je rajoute cette auteur à la liste des auteurs à lire 😉 j’ai l’accro du shopping dit oui dans ma PAL. Je peux le lire alors que je n’ai pas lu les autres ? Mais je connais le personnage, si je dis pas de bêtises, j’ai vu l’adaptation cinématographique 🙂

    J'aime

    1. Je l’aime vraiment beaucoup ! Quand on aime le genre, je pense que c’est une auteur à lire. Je ne peux donc que te la conseiller 😉
      Pour te répondre.. Je ne sais pas du tout, j’ai lu que deux tomes de l’accro du shopping mais je pense qu’en ayant vu le film.. Ça doit être possible.. Mais je ne suis pas la mieux indiquée pour te répondre 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s