Chronique – Night School, tome 2 : Héritage ϟ

Titre : Night School, tome 2 : Héritage
Titre original : Night School, book 2: Legacy
Auteur : CJ Daugherty
Edition et Collection : R – Robert Laffont
Pages : 398
Date de sortie : 2012
Prix moyen : 17,90 euros
Genre : Young-Adult – Thriller

Résumé :
Humiliée de devoir la vie sauve à d’autres qu’elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain…
La société secrète combine cours de self-défense aux cadences infernales et entraînement à la survie digne des commandos d’élite. À Cimmeria, les pensionnaires doivent s’exercer à vivre comme les impitoyables personnages de pouvoir qu’ils sont appelés à devenir : politiciens de haute volée, PDG de multinationales ou conseillers de l’ombre.
Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à toute vie privée et se dévouer corps et âme à l’Organisation. Mais que faire quand l’amour et la mort s’invitent au bal des menteurs ?

Mon avis :
Comme pour Hunger Games, l’article vient plus d’un mois après la lecture de ce second tome, alors soyez indulgent, il risque d’être tout aussi court et peu construit mais je l’écris au souvenir et à la bonne volonté, c’est déjà bien, non ?
J’avais vraiment adoré le premier tome de Night School, je ne sais même pas si ça vaut la peine de le répéter. Il s’agit d’ailleurs d’un de mes coups de coeur de cette année tant j’avais été agréablement surprise par ce que je n’avais pas du tout imaginé être une telle histoire. Et ce second tome… M’a totalement subjugué à son tour. Si j’ai eu un ou deux chapitre d’adaptation, le temps de me remettre bien dans l’histoire, j’ai adoré retrouvé Ally, Carter, Sylvain, Joe et tous les autres élèves de Cimmeria.
Une nouvelle fois, suspens, émotions et légers frissons étaient au rendez-vous et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde dans ma lecture, comme pour le premier tome. Si les personnages vivent des aventures hors du commun, ils restent malgré tout des adolescents et comme ça avait été le cas pour le premier, j’ai aimé que s’entremêlent badinages adolescents et des intrigues qui les dépassaient complètement, bien plus sombre. Je trouve que c’est quelque chose que l’auteur mène avec brio.
Ally est un personnage que j’ai toujours aimé et la voir devenir peu à peu plus forte m’a beaucoup plus. Sa force de caractère m’avait déjà énormément plu dans le premier tome mais je n’ai que plus encore aimé cette jeune fille qui part en quête du passé de sa famille et veut participer à la guerre qui se prépare pour Cimmeria.
Même si le triangle amoureux entre Sylvain, Carter et Ally semblent de plus en plus se dessiner, j’aime beaucoup la manière qu’il a de se développer et surtout d’aboutir dans ce tome. En grande admiratrice de Sylvain, et même si je ne suis pas fan des triangles amoureux, je ne pouvais qu’être ravie qu’il ne sorte pas de l’équation et j’ai trouvé que les questionnements d’Ally étaient justifiés et qu’ils étaient normaux au vue de son statut d’adolescente. Comme je l’ai dit précédemment, c’est normal à mon sens que ce genre de chose ait une place dans le roman et c’est très tourné par l’auteur.
N’étant pas une grande fan de Joe, la grande copine d’Ally, j’ai aimé qu’elle soit un peu au second plan dans ce tome et j’ai surtout beaucoup aimé la manière dont son personnage était marqué par les événements survenus durant l’été. Après tout, elle a été trahi par le garçon qu’elle aimait. Et c’était très bien de mettre l’accent sur son état d’esprit.
De plus, le fait qu’elle soit moins présente dans la vie permettait de découvrir d’autres personnages et c’était drôlement sympathique. Tout comme d’en découvrir plus sur l’entrainement donné dans la Night School. Ce second tome approfondissait beaucoup de choses et c’était vraiment plaisant.
Encore une fois, on termine le roman avec des tonnes de questions en tête et surtout sur un énorme événement que j’ai trouvé vraiment génial. Bon, triste au possible, mais quand même vraiment top ! Encore une fois, l’auteur sait parfaitement manier les mots pour nous mettre l’eau à la bouche, nous faire frémir d’horreur et d’envie et surtout nous faire rêver. Ou cauchemarder. Je ne saurais pas trop me décider !
En somme, c’était un vraiment très bon second tome. L’intrigue m’a tout autant subjugué et touché que lors de ma lecture du premier tome. Comme pour celui-ci, action, amour, intrigue, rires étaient au rendez-vous et j’ai passé un excellent moment de lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s