Chronique – Ici et maintenant ϟ

Titre : Ici et maintenant
Titre original : The here and now
Auteur : Ann Brashares
Edition et collection : Gallimard Jeunesse
Pages : 311
Date de sortie : Mai 2014
Prix moyen : 16,50 euros
Genre : Dystopie

Résumé :
Le monde que j’ai fui est en ruines. Nous sommes ici pour préserver l’humanité de sa destruction. Si nous ne suivons pas les règles, tout ce qui compte disparaîtra : les amis, la famille, les rêves, l’amour.
Ethan ne doit pas connaître mon secret. Que je ne viens pas d’un autre pays. Mais que je viens d’une autre époque.

Mon avis :
Depuis que j’avais croisé ce livre dans la bibliothèque de mon village, il me tardait de me plonger dedans et je ne regrette pas du tout de m’être immergé dans l’univers créé ici par Ann Brashares. D’une part parce que j’adore cette auteur et qu’il est plaisant de la retrouver dans un univers différent et d’autre part parce que je suis un peu à fond dans les dystopies en ce moment et que ce roman en est une. Même s’il se déroule à notre époque, Prenna débarque du futur où les humains ont détruit la Terre, on peut le dire. Des virus, un monde appauvri en ressource, le monde n’a rien de celui que nous connaissons et quand on y réfléchit, c’est sans doute vers quoi l’on court en continuant comme cela. Mais passons, je m’appelle pas Greenpeace…
Nous plongeons donc dans la vie de Prenna, une « immigrée » du futur qui doit suivre les règles édictées par une communauté qui doit agir pour sauver le futur mais qui, à dire vrai, à plus tendance à profiter de ce monde qui leur offre un endroit digne de ce nom où vivre. Si au début du roman, la seule rebellion de Prenna est d’être amoureuse d’un natif, elle va vite se retrouver à devoir se rebeller pour des enjeux bien plus importants.
L’histoire d’amour entre Ethan et Prenna est très douce et ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe. J’ai beaucoup aimé le duo qu’ils forment, que ce soit d’un point de vue amoureux ou juste quand il s’agit de sauver le monde. Ils se complétaient bien et leurs sentiments étaient parfaitement retranscrit par l’auteur. C’est sans doute pourquoi j’aime autant Ann Brashares, parce qu’elle met le doigt où il faut et retranscrit très bien les sentiments humains, même ici dans un cadre de science-fiction.
Les relations entre personnage sont ce qui les rendent beaucoup plus vrais et humains, et nous les fait aimer ou non. Je ne peux pas dire que ce roman est un coup de coeur mais il reste une de mes meilleures lectures de l’année pour le moment car je l’ai trouvé très complet et avec exactement ce qu’il fallait de romance et d’action. J’ai passé un super moment et sur plusieurs points, le suspens m’a tenu en haleine jusqu’à la fin parce que j’attendais sans arrêt de voir si le pire ne se produisait pas. Et la fin, d’ailleurs, était vraiment bonne et me donne une grosse envie de lire un second tome alors… Ann, si tu m’entends… Au boulot !
En bref, je vous conseille vivement ce roman à tous les fans de Dystopie ! Il vaut le coup et je l’ai vraiment beaucoup aimé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s