Chronique – Puzzle ϟ

Titre : Puzzle
Auteur : Franck Thilliez
Editions et collection : Fleuve noir – Le grand livre du mois
Pages : 429
Date de sortie : 2013
Prix moyen : 20,90 euros
Genre : Policier – Thriller

Résumé :
Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses aux trésor Longtemps, ils ont rêvé de participer  la partie ultime. Celle de ce jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, seulment le nom ; Paranoïa.
Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle numéro 1 : Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu.
Suivie, quelques heures plus tard, de la règle numéro 2 : L’un d’entre vous va mourir.
Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition toujours inexpliquée de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir.
Paranoïa peut alors réellement commencer…

Mon avis :
Depuis la sortie de Pandemia qui me fait, je l’avoue, de l’oeil, je voulais tenter de lire du Thilliez et j’ai fini par me décider pour ce roman dont la couverture énigmatique et le titre, ou même le résumé, m’ont vraiment donné envie. Je me suis rapidement plongée dans sa lecture et le suspens dingue m’ont aidé à ma dégager un peu de ma panne de lecture et je pense que le mois d’octobre sera plus riche en chroniques et en lectures pour moi. Alleluia !
En effet, vous l’aurez compris, j’ai vraiment adoré ce roman qui nous plonge dans une véritable quête d’identité, dans des questionnements psychologiques et surtout dans les méandres de l’esprit humain grâce à une véritable enquête. Nous suivons le personnage d’Ilan par le biais du récit d’un homme en hôpital psychiatrique, Lucas Chardonnet. Ilan est un homme qui semble un peu à l’ouest depuis la mort de ses parents, sa séparation d’avec son ex petite amie Chloé et qui se tient à l’écart des jeux de rôles que tout deux affectionnaient. Jusqu’à ce que ladite ex ne repointe le bout de son nez dans sa vie et ne l’entraîne avec elle dans une partie de jeu qui leur faisait envie depuis longtemps : le fameux Paranoïa.
C’est alors que la vie déjà étrange d’Ilan le devient plus encore et, alors que le jeu les emmène dans un hôpital psychiatrique désaffecté, on en apprend plus sur chacun des personnages et on se perd un peu plus dans la quête de réponse d’Illan.
J’ai beaucoup aimé les retournements de situations et la trame du roman. La manière dont l’histoire se déroulait était vraiment bien faite et j’ai surtout beaucoup aimé la révélation finale. La frontière entre jeu-imaginaire et réalité est souvent très fine et on se pose mille et une question. Durant tout le roman, l’auteur sème le doute sur l’identité de chacun et on se met à doute en même temps qu’Ilan ou même à douter de lui. On le sent douter de lui et on se met à faire de même : Devient-il fou ? Ou est-il au contraire le seul à vraiment voir ce qu’il se passe dans cet hôpital ?
Le doute est présent de la première à la dernière page et même la phrase de fin du roman laisse le lecteur dans un certain suspens et c’est vraiment une chose que j’adore dans les Thriller. On peut s’imaginer ce que l’on veut sur cette fin et pourtant, on a les réponses à toutes les questions que le roman et l’histoire racontée par Lucas nous apporte.
J’ai d’ailleurs beaucoup aimé cette sorte de double- narration ainsi que le personnage de la psychologue à laquelle Lucas se confiait. Surtout dans la scène finale, quand ils décortiquent ensemble le récit qu’il vient de lui faire. C’était vraiment très intéressant.
Ce roman très psychologique n’en reste pas moins frissonnant parfois, notamment grâce à son cadre d’hôpital psychiatrique en pleine tempête de neige, avec toutes les pièces d’un hôpital psychiatrique. Dans cette ambiance glauque, on se retrouve souvent à frissonner et je n’ai cessé de me dire que jamais je n’aurais voulu aller dans ce foutu hôpital, peu importe les sous que l’on me promettait à la clé.
En bref, pas de bémol à cette lecture qui m’a fait beaucoup de bien avec cette panne de lecture qui me tient depuis deux mois. Le suspens est à son comble et Thilliez nous tient en haleine, n’hésitant jamais à nous faire tourner en bourrique et à nous perdre complètement. C’était très agréable de se perdre dans ce récit, à dire vrai et si c’est mon premier roman de cet auteur, il est certain que ce n’est pas le dernier Sa plume est très agréable et si chaque histoire est aussi bien menée, j’achète !

Publicités

6 réflexions sur “Chronique – Puzzle ϟ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s