Chronique – Enfernité ϟ

Titre : Enfernité
Titre original : Everneath
Auteur : Brodi Ashton
Edition et collection : Milan – Macadam
Pages : 378
Date de sortie : 2012
Prix moyen : 15,20 euros
Genre : Young Adult

Résumé :
Six mois que Nikki a disparu, sans laisser de traces. Six mois qu’elle a, par désespoir, abandonné Jack. Six mois qu’elle a passé enfermée aux côtés de Cole, dans le monde entre morts et vivants.
Nikki est de retour et elle doit faire un choix. Mourir auprès de Jack, ou vivre pour toujours avec Cole… En Enfernité.

Mon avis :
Premier livre lu dans le cadre de mon challenge mensuel et une très bonne lecture, je dois dire. Nous plongeons dans un univers mythologique réinventé et se basant pourtant sur des mythes bien connu. L’histoire commence après la plongée de Nikki, une adolescente de dix-sept ans, dans un monde n’étant pas le sien, dans l’Enfernité où elle a accepté d’être le Transfuge d’un Enfernaute, Cole. Oui, cela ressemble à du gros charabia, hein ? Et pourtant, on se retrouve bien vite plongé dans l’histoire, à suivre le retour de Nikki et sa quête de liberté.
L’Enfernité est un monde où vivent les Enfernautes, des êtres immortels qui se nourrissent des émotions humaines pour survivre et qui, tous les cent ans, vident un humain, dit le Transfuge, dans le cadre de ce qu’ils nomment un Festin. Le coeur brisé, Nikki s’est rapproché de Cole, un Enfernaute, et a joué le rôle de son Transfuge avant de faire son grand Retour sur Terre. Sauf que, problème, elle n’a que 6 mois de retour dans son monde avant que l’Enfernité ne réclame son dû et ne fasse d’elle une simple batterie pour faire vivre son monde.
Si cela est au fond bien plus complexe que cela et surfe sur la vague de la mythologie grecque, surtout, mais également égyptienne et sur une sacrée tonne de mythe, les bases du roman repose surtout sur une histoire d’amour, celle de Jack et Nikki. C’est à la fois lui qui l’a poussé à rejoindre l’Enfernité, et lui qui l’a empêché d’y mourir et un lien réellement fort les lient.
J’ai trouvé l’amour reliant ces deux humains particulièrement émouvant et bien narré. Il n’y avait rien de « cucul » dans leur histoire d’amour, et ce même s’ils sont fous l’un de l’autre. Ce qui parfois tourne au ridicule dans des romans, et juste très beau et romantique dans ce roman puisque leur amour semble très clairement couler de source et qu’ils sont deux personnages très bien construits et s’accordant à la perfection. Ils feraient tout l’un pour l’autre et c’est exactement ce que l’on voit dans ce premier tome.
Nikki a perdu sa mère, ses relations avec son père sont parfois assez difficile et elle a disparu pendant un siècle même si sur Terre, son absence n’a duré que 6 mois. Non seulement, elle doit réapprendre à ressentir puisque Cole lui a volé toutes ses émotions, et qu’elle ne revient sur Terre que comme une coquille vide, mais elle doit également se pardonner à elle-même ainsi qu’aux gens autour d’elle, ainsi que leur demander pardon. Elle revient sur Terre pour leur dire Adieu à tous avant de rejoindre les Tunnels. Mais on se rend vite compte qu’elle est surtout revenu pour Jack.
Jack, la star de football du lycée, son ami de toujours, et qui, l’année précédente, est devenu son petit ami. Si dans les souvenirs que l’on en voit, on se demande parfois s’il tient autant à Nikki qu’elle, on se rend compte que ce sont des doutes que la jeune fille pouvait avoir, sans qu’ils ne soient fondés puisqu’il faut vite se rendre à l’évidence, il est fou amoureux d’elle et sa disparition l’a profondément marqué.
Le roman commence donc avec des personnages brisés, qui réapprennent à vivre et vont également réapprendre à se faire confiance, ce qui n’est pas chose facile puisqu’au début, Nikki ne veut pas se rapprocher de Jack. Elle sait qu’elle doit repartir après et ne veut pas qu’il la perde de nouveau.
Mais tout deux ne sont pas les seuls personnages importants et l’on retrouve également Cole, l’Enfernaute. Si au début, il semble surtout vouloir faire de Nikki la nouvelle reine de son monde pour pouvoir avoir accès au trône par son biais, on se rend compte qu’au fond, il tient à la jeune femme. Selon les dires de certains, il semblerait même amoureux de celle-ci. Toujours est-il que c’est un personnage qui est à la fois très agaçant et très intéressant. On ne sait jamais tout à fait ce qu’il pense et ça en fait un personnage assez mystérieux. Parfois, il agit uniquement pour lui-même et à d’autres moments, il semble avoir à coeur les intérêts de Nikki et se trouve blessé de ses décisions. Un personnage sur lequel j’adorerais en apprendre donc plus dans le second tome.
Plus encore que des personnages intéressants, j’ai trouvé l’intrigue et l’univers créé par l’auteur absolument géniaux. Entre l’Enfernité et ses Enfernautes, et l’appartenance des mythes à l’histoire de ceux-ci, j’ai été totalement bluffé. D’autant plus qu’en grande admiratrices des mythes et légendes, notamment et surtout grecs et romains, j’ai été plus que servi. Entre Perséphone, Orphée et Eurydice, et le Minotaure, on peut dire qu’il y a des tonnes de références intéressantes dans ce roman. Et des explications à chaque mythe qui ne les rendent que plus intéressants.
En bref, j’ai totalement adoré ce premier tome et je suis actuellement en train de dévorer le second. C’est une lecture prenante, envoûtante, haletante et dans laquelle se plonger est facile et agréable. Je la conseille donc à tous parce que c’est une saga qui vaut le détour et je ne regrette pas du tout de m’y être plongé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s