Chronique – Riley Jenson, tome 01 : Pleine lune ϟ

Titre : Riley Jenson, tome 1 : Pleine lune
Titre original : Full moon rising
Auteur : Keri Arthur
Edition et collection : Milady – Bit-Lit
Pages : 414
Date de sortie : 2009
Prix moyen : 7 euros
Genre : Bit-Lit

Résumé :
Riley Jenson est une créature rare : un hybride de vampire et de loup-garou. Avec son frère Rhoan, elle travaille à Melbourne pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les êtres surnaturels et des protéger les humains. Si Rhoan est un gardien enthousiaste -autrement dit un assassin-, sa soeur, elle, se contente d’un poste administratif… Jusqu’à ce que Rhoan disparaisse lors d’une mission.
Ca ne pouvait pas tomber plus mal : plus loup-garou que vampire, Riley est extrêmement lunatique et, la semaine avant la pleine lune, son besoin de s’accoupler devient irrépressible. Certes, elle a deux partenaires toujours prêts à la satisfaire, mais elle va devoir maîtriser ses pulsions si elle veut retrouver son frère !

Mon avis :
Si vous avez suivi un peu mes précédents post, vous savez sans doute que j’ai commencé cette relecture du premier tome de Riley Jenson dans le cadre de mon challenge livresque. Et que j’ai donc terminé aujourd’hui. Moi qui n’avais pas vraiment accroché à ma première lecture de ce roman, je dois dire que j’ai passé un super moment avec cette relecture et que j’ai du mal à comprendre ce qui m’avait déplu lors de ma première lecture.
On retrouve dans ce livre une héroïne haute en couleur, qui assume parfaitement qui elle est même si c’est une chose assez difficile puisqu’elle est un hybride, bien qu’elle le cache et n’affiche d’elle que son côté loup-garou, Riley. Cette jeune femme est non seulement intelligente mais très touchante par bien des aspects et on se prend très rapidement d’affection pour elle. Si le côté scientifique de l’action et de l’intrigue peut effrayer un peu, puisque je vous le dis, parfois, il faut s’accrocher pour tout suivre avec ces histoires de clonage, on s’y fait vite et on est vite totalement immergé dans l’univers de l’auteur, et surtout, on crève d’en savoir plus !
Haletant de suspens, et plein de rebondissement, on ne peut pas dire que ce premier tome est ennuyant, au contraire, puisqu’il y a toujours de l’action. Et c’est plutôt sympa pour le coup, d’autant plus que cela n’empêche pas pour autant de s’attacher aux personnages, puisque le côté psychologie du personnage n’est aucunement laissé de côté. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le rapprochement entre Quinn et Riley, les voir développer une véritable affection malgré tous les bâtons qu’il peut y avoir dans leurs roues, était vraiment intéressant, d’autant plus que l’auteur n’en fait pas trop en terme de sentimentalisme, au contraire.
En sommes, j’ai passé un très bon moment et je ne cesse de me demander ce qui m’avait déplut, il y a cinq ans, quand j’ai lu ce roman pour la première fois. Sans doute le côté scientifique, moi et ma haine des maths, aha ! Bref, ce fut une très bonne lecture et j’ajoute la suite à ma PAL de suite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s