Chronique – Risque zéro ϟ

Titre : Risque zéro
Titre original : Rash
Auteur : Pete Hautman
Edition et collection : Milan Macadam
Pages : 294
Date de sortie : 2008
Prix moyen : 9,50 euros
Genre : Dystopie

Résumé :
Imaginez un monde où le risque est banni, un monde où le danger n’existe plus, où tout ce qui peut nuire est un délit. Fini le sport, trop dangereux ! Interdites, les passions, trop violentes ! Ce monde du risque zéro, c’est celui des Etats-Sécurisés d’Amérique, en 2074. C’est aussi celui de Bo Marsten, 16 ans. Pour lui, ce monde est un cauchemar. Et il a décidé de résister. pour être libre. Pour prendre le risque de vivre, tout simplement.

Mon avis :
Troisième lecture de mon challenge, je ne savais pas trop si j’allais apprécié ce livre, je le reconnais. En effet, moi, les dystopies et compagnie, je les aime au cinéma mais en roman, j’ai un mal de chien à me lancer. Et au final… Il s’est avéré que j’ai beaucoup aimé ce roman qui était vraiment sympathique.
Nous nous retrouvons complètement immergé dans ce monde futuriste où la sécurité prône sur la liberté, et où nous suivons Bo, un adolescent bien trop caractériel pour ce monde où le sang-froid est de rigueur et la violence prohibée.
En effet, insulte, coup, tout ceci est interdit au point que pour avoir traité un ennemi de « caïd », Bo a quelques ennuis avec le lycée et le gouvernement. C’est donc dans un monde bien différent du nôtre que nous pénétrons et en même temps si proche, parce qu’il s’agit bien d’une idée de notre monde dans 60 et quelques années. Et c’est assez déroutant quand on entend le grand-père de Bo parler, puisque lui a dû être enfant à la même période que nous, donc forcément, c’est assez amusant de l’entendre faire des parallèle entre son adolescence et donc la nôtre, et celle de Bo.
J’ai beaucoup aimé le fait que l’on ait droit à de vrais petits cours d’histoire, et que l’on comprenne comment on a pu en arriver là, à un tel stade de ce que j’appelle de la cinglintude, personnellement. Et c’était également très prenant de découvrir ce nouveau monde, la technologie autant que les idées politiques et compagnie. Cela change beaucoup et finalement, je vais peut-être me plonger un peu plus dans le genre puisque j’ai vraiment passé un bon moment. C’est une critique de la société à part entière en soit, et c’est toujours particulièrement intéressant à lire.
Le livre est découpé en trois partie, la première avant, la seconde pendant l’incarcération de Bo, et la dernière après. Et j’avoue avoir eut plus de mal avec la seconde partie qui m’a semblé un peu longue pour toute la partie « sport » de la chose. Mais sans avoir lu le livre, cela vous semble sans doute un peu flou, je vous invite donc à la lire. Ceci dit, on ne peut pas dire que je me sois ennuyée dans ma lecture.
En effet, les chapitres sont courts, l’écriture très dense et on a guère le temps de s’ennuyer quand on est totalement plongé dans l’univers de Bo et de ce monde sans risque. Qui au final, en comporte bel et bien, et pas toujours ceux que l’on croit.
Les personnages sont plutôt intéressants et j’ai vraiment beaucoup aimé le grand-père de Bo qui était amusant et très sarcastique. On ne peut que se sentir proche de ce personnage puisque celui qui nous est le plus semblable. Comme lui, j’avais du mal à comprendre cet engouement autour de toute cette sureté qui rend la vie très fade, à mon sens. Bo est un adolescent typique, et j’ai aimé voir combien malgré qu’il soit pour ainsi dire programmé à être une larve, il arrive à se rebeller un peu, et à avoir des réactions d’adolescent, même si on cherche à lui retirer ça. C’est particulièrement intéressant de le voir être un rebelle sans même le vouloir puisqu’il réagit instinctivement, ce que son pays semble avoir en horreur.
J’ai donc trouvé ce roman particulièrement bien écrit. De plus, j’ai été surpris et je ne me doutais jamais de ce qui allait se passer dans le chapitre suivant, du moins pour les gros événements. C’était donc vraiment un roman sympathique et je vous en conseille la lecture, très vivement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s