Chronique – Je t’attends ϟ

Titre : Je t’attends
Auteurs : Françoise Grard et thierry Lefèvre
Edition et collection : Flammarion – Tribal
Pages : 140
Date de sortie : 2010
Prix moyen : 7 euros
Genre : Epistolaire – Jeunesse – Drame

Résumé :
Salut Léa,
Léa, tu sais, ne te crois pas obligée de me répondre.
Moi, je pense à toi, à ce qui s’est passé… Moi je suis là. Je te l’ai asse dit, mais je te le répète.
Et je t’embrasse, petite Léa-caillou.
Léo.

Mon avis :
Première lecture de mon challenge et si ce n’était pas celle qui m’emballait le plus, il ne m’a fallut qu’une heure pour venir à bout de ce roman qui transporte vraiment. A final, il s’agit là d’une super découverte. Oui, je ne regrette pas cette lecture, bien au contraire, puisqu’il s’agissait vraiment là d’une super lecture.
Nous suivons donc l’échange épistolaire de Léo et Léa, durant l’été suivant leur seconde. Si au début Léa, qui vient de perdre sa mère dans un accident de voiture et qui découvre un père qui l’a abandonné durant treize longues années, n’a aucune envie du soutien que lui apporte Léo, ils vont très rapidement prendre le rythme de ses lettres et partager énormément par ce biais.
Parfois très enfantin, et parfois bien trop adultes pour leur âge, les personnages de Léo et Léa sont vraiment des personnages complexes et des adolescents qui désirent toujours plus tout en ne sachant pas où se positionner sur leur vie, leurs sentiments, ce qui leur arrive à l’un comme à l’autre. Parfois, ils s’écrivent comme deux enfants, parfois parlent pour ne rien dire de spécial, comme deux amis se racontant leurs vacances et parfois, on se rend compte des drames qui surviennent dans une vie et vient tout chambouler.
C’était une lecture vraiment très prenante, et j’avoue être très fan des lectures du genre. J’adore découvrir des personnages par le biais de leurs envois les uns aux autres, je trouve que l’on apprend suffisamment, pas trop, pas trop peu, il y a un juste milieu particulièrement respecté dans ce genre de roman qui me fascine totalement. On pénètre dans l’intimité des échanges entre deux personnages encore plus profondément que lors des scènes intimes entre un couple, je trouve, et cela renforce notre attachement à ceux-ci.
On ne suit pas ici que des échanges d’un banal affligeant parce que Léo et Léa ne sont pas des personnages banals. Toute leur amitié, leur relation, est loin d’être banal et leur échange va les transformer et leur faire prendre parfois de drôles de décision. Ce roman a beau être court, il s’écoule beaucoup dans ses pages et il y a énormément d’émotions dans chacune des lettres que les personnages s’échangent.
Les mots des deux auteurs sont particulièrement beaux, également, et je ne peux que souligner à quel point leur plume est vraiment parfaite pour les deux personnages qu’ils ont créé. Ce n’est jamais trop peu importe ce que l’on en dit, et j’ai vraiment ressenti le mal-être des adolescents, parfaitement expliqué, ainsi que les petites touches de bonheur et d’espoir. On se prend d’affection pour des personnages dont au fond, on ignore beaucoup de chose. Rien que concernant leur physique, ce qui ne fait que renforcer mon engouement pour ce genre d’écrit. On en sait tellement et en même temps tellement peu sur les protagonistes que c’en est troublant parfois.
Cette lecture m’a donc vraiment emporté et était très bonne pour entamer mon challenge. Pas un coup de coeur donc, mais franchement une très belle découverte. Et je la conseille à ceux qui cherche un petit roman rapide à se fourrer sous la dent.

Publicités

Une réflexion sur “Chronique – Je t’attends ϟ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s