Chronique – La cité des ténèbres, tome 4 : Les anges déchus ϟ

Titre : La cité des ténèbres, tome 4 : Les anges déchus
Titre original : City of fallen Angels
Auteur : Cassandra Clare
Edition et collection : Pocket jeunesse
Pages : 507 pages
Date de sortie : 2012
Prix moyen : 19,50 euros
Genre : Young Adult

Résumé :
Clary est de retour à New York et la vie est belle : elle s’entraîne pour devenir une chasseuse d’ombres et elle peut enfin appeler Jace son petit ami.
Mais tout a un prix. Quand Jace commence à s’éloigner d’elle sans explication, elle se rend compte qu’elle a peut-être déclenché des évènements qui pourraient bien la conduire à la perte de tout ce qu’elle aime… Même Jace.

Mon avis :
J’ai mis beaucoup de temps à me remettre dans le bain de ce nouveau tome, qui se centre beaucoup sur Simon. Même en aimant beaucoup ce personnage, j’étais beaucoup moins emballé au début et finalement, l’intrigue a finit par m’emporter tout de même et j’ai terminé le livre en une matinée, après l’avoir laissé traînasser dans mon sac pendant un trop long moment.
Au final, ce tome est au moins aussi bon que les autres, avec de l’action, des révélations, encore et toujours, et une mythologie autour des créatures de l’ombre tout comme des chasseurs d’ombre plus intéressante encore et approfondie. Il est très intéressant de découvrir de nouvelles pièces dans le grand puzzle de l’univers de Clary, Jace et compagnie. On en découvre aussi plus d’Isabelle, de Simon, et de Magnus Bane, ou d’Alec. On apprend à mieux connaître le passé de ces personnages, ce qui ne les rend que plus attachants. Pareillement, le personnage de Maïa, bien que peu présent à la différence de certains autres, se montrent très intéressants et on en apprend plus sur son passé.
En sommes, je suis toujours aussi fan des personnages dont Cassandra Clare dresse le portrait et nous apprend à connaître et à apprécier. Même les plus détestables ont quelque chose de touchant. Quant aux personnages principaux que sont Jace et Clary, leur histoire va encore connaître des troubles qui rendent d’autant plus touchant leur amour l’un pour l’autre.
Au niveau de l’intrigue, je l’ai trouvé peut-être un peu plus longue à venir mais cela vient sans doute du fait que j’ai beaucoup fait traîner ma lecture parce qu’une fois bien lancé, autant dire que je ne me suis pas ennuyée un seul instant et que j’ai finis d’un seul coup le livre, que j’ai vraiment adoré. Replonger dans cette saga est toujours un réel plaisir et, au vu de la fin du tome, il me tarde vraiment de me plonger dans le tome suivant.
Toujours fort en rebondissement, si on arrive parfois à deviner quelques détails, nous sommes toujours surpris, à un moment ou l’autre, car tout n’est jamais aussi simple qu’il n’y parait. Et même si l’action suit un chemin tranquille, les états d’âmes des personnages leur font parfois prendre des décisions remettant tout en cause, mais qui, en soit, les rend tout particulièrement touchant.
Ce fut donc encore une fois une très bonne lecture pour moi que ce quatrième tome d’une saga qui se place dans mes inconditionnels ! La suite, viiiiite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s