Chronique – Trois amies pour la vie ϟ

Titre : Trois amies pour la vie
Titre original : 3 Willows – The sisterhood grows
Auteur : Ann Brashares
Edition et collection : Gallimard Jeunesse
Pages : 295
Date de sortie : 2010
Prix moyen : 12 euros
Genre : Jeunesse

Résumé :
Ama, Jo et Polly rêvaient d’être « amies pour la vie », comme les quatre filles et leur jean magique. Mais, depuis leur rencontre, quatre ans auparavant, elles ont changé. A la veille d’entrée au lycée, les adolescentes veulent se tourner vers l’avenir. Seulement l’été, avec toutes ses aventures et ses surprises, va faire resurgir des souvenirs qu’elles croyaient évanouis…

Mon avis :
Ann Brashares a vraiment le chic pour les histoires d’amitié, on peut le dire. J’avais déjà adoré la saga Quatre filles et un jean et j’ai toujours adoré la manière de cette auteure de faire de ses personnages des adolescentes imparfaites, avec des défauts, des qualités, des bizarreries et tout ce qui en font au final, des personnages très vrais et très complets. Les trois adolescentes de ce nouveau roman rentrent parfaitement dans ses critères.
On découvre donc Polly, Ama et Jo, qui ne se côtoient plus depuis plus d’un an maintenant. A l’aube de leur entrée au lycée, elles préparent un été dans lequel elles placent toutes trois de très grands espoirs. Jo devient aide-serveuse dans un restaurant de plage et rencontre un garçon ce qui va la rendre très populaire au sein de l’équipe. Polly se met à avoir des rêves de mannequinat malgré un physique qui ne rentre pas vraiment dans les codes du genre. Et Ama, qui devait faire un stage lui permettant de commencer l’année scolaire avec une bonne note, se retrouve à crapahuter dans les montagnes. Chacune va vivre son expérience de son côté et vivre ses désillusions et rapidement, elles vont prendre conscience de combien les vraies amies sont importantes et combien elles comptent les unes pour les autres et surtout peuvent compter les unes sur les autres.
Même si les trois amies ne passent pas l’été ensemble, c’est bien d’amitié dont traite ce roman, et toutes leurs petites histoires ne contribuent qu’à les faire de nouveau se rapprocher et reprendre leur amitié. C’est le propre de l’auteur, ces histoires d’amitié, et l’on retrouve d’ailleurs le parallèle avec les quatre filles de sa saga du jean magique puisque l’histoire de Jo, Ama et Polly se situent à Bethesda aussi, donc dans la même ville et qu’elles connaissent plus ou moins les quatre filles. D’ailleurs Lena y fait une apparition, ainsi que sa petite soeur et Polly garde les petits frères et soeurs de Tibby. J’ai trouvé ce parallèle très amusant et ça m’a d’ailleurs donné très envie de me replonger dans cette saga. Peut-être dans le courant de l’été, après tout !
En soit, il s’agissait d’une très bonne histoire. Pas un coup de coeur non plus mais j’ai trouvé ces trois gamines particulièrement touchante et j’ai adoré renoué avec une auteure que j’avais vraiment adoré lire plus jeune et que je continue d’adorer lire. Le style n’est jamais enfantin et Ann Brashares n’a jamais peur d’aborder des sujets qui ont leur dose de douloureux. Un très bon roman, donc, que je conseille aux fans des quatre filles et de leur jean magique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s