Chronique – Damnés ϟ

Titre : Damnés
Titre original : Fallen
Auteur : Lauren Kate
Edition et collection : Bayard Jeunesse
Pages : 439
Date de sortie : 2009
Prix moyen : 16,90 euros
Genre : Young Adult

Résumé :
Lorsque Luce entre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d’emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisé par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence incessante d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l’ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux.

Mon avis :
Cela faisait plusieurs années déjà que j’avais envie de découvrir ce roman et de me plonger dans la saga Damnés et il m’aura fallut attendre vraiment très longtemps avant d’enfin me décider, et surtout d’avoir l’occasion d’enfin me plonger dans le premier tome de cette saga fantastique et sombre.
Car si la couverture est incroyablement sombre, c’est également le cas de l’ambiance du livre. Que ce soit avec l’ambiance de Sword & Cross, qui tient lieux de cadre à l’intrigue, ou même le personnage de Luce où de beaucoup d’autres, tout le monde parâit sombre. Le mystère enveloppe tout le monde, notamment Luce qui voit d’inquiétantes ombres qui semblent parfois même avoir une volonté propre. Ces ombres confèrent au roman une dimension particulièrement effrayante parfois. Mais elles sont également le seul détail fantastique apparent pendant les trois quart du roman. Ce qui nous laisse entrevoir en Luce une fille un peu dérangée, qui ne sait pas ce qu’elle veut, et qui est incroyablement cruche parfois.
Oui, je crois que cela se voit clairement : Je ne suis pas vraiment fan de ce personnage qui a une fâcheuse tendance à être typiquement le genre de fille que je ne supporte dans les sagas de ce style. Cruche, elle a des réactions parfois totalement insensé et même si ce que l’on découvre à la fin concernant Daniel et elle permet d’en expliquer une partie, je n’ai pas trouvé que ce soit particulièrement bien décrit. Petit bémol à mon sens puisque personnellement, j’aurai bien tué Luce moi-même.
Si certains des personnages sont sympas et intéressant, j’ai trouvé qu’ils étaient parfois trop peu développé et que cela n’en faisait que plus ressortir le côté égoïste de Luce qui m’agaçait. Et puis franchement, elle paraît parfois vraiment idiote. A sa place, je me serais posé des questions depuis longtemps, au lieu de quoi elle ne se pose jamais les bonnes questions et préfèrent tourner autour de Daniel et devenir une foutue harceleuse qui m’a donné envie de me foutre d’elle.
En soit, je n’ai pas trop accroché à Luce qui m’a souvent agacé. Le cadre empli de morosité et de noirceur de l’intrigue était intéressant mais parfois, peut-être un peu trop poussé, et à d’autres pas assez. Pour un endroit ultra surveillé, les élèves font quand même ce que bon leur semble les trois quart du temps. C’est un endroit sans âme qu’est Sword & Cross, mais je l’ai trouvé un peu trop étrange parfois.
Si tout cela sont des détails qui ne m’ont pas vraiment plu, l’intrigue est prenante et même si j’ai assez vite compris de quoi ils retournaient au final, notamment avec le prologue qui met très clairement sur la voie et parce que certains détails sont parlant, l’idée est vraiment sympa. Pas original, c’est certain, mais l’action finale et les quelques réponses, bien que vagues, qu’obtient Luce et donc le lecteur, donnent envie d’en savoir encore plus. Oui, ce roman laisse presque sur sa faim et j’ai envie de lire le second tome juste pour avoir plus de réponses aux multitudes de questions qui affluent à mon esprit.
Si on avait eut plus de réponse, je reconnais néanmoins que je n’aurais pas voulu lire le tome suivant car je n’ai pas vraiment accroché à ce roman, et donc à la saga en général. Si l’écriture n’est pas mauvaise, je suis sans doute passée à côté du truc mais beaucoup trop de détails m’ont agacé et j’ai eut du mal à venir à bout du bouquin. Ce n’est donc clairement pas un coup de coeur que ce livre, espérons que la suite me plaise davantage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s