Chronique – The Lying Game, tome 02 : Ne jamais dire jamais ϟ

Titre : The lying game, tome 02 : Ne jamais dire jamais
Titre original : The Lying Game 2 : Never Have I ever
Auteur : Sara Shepard
Edition et collection : Fleuve noir – Territoires
Pages : 355
Date de sortie : 2012
Prix moyen : 16,10 euros
Genre : Thriller – Jeunesse

Résumé :
Ma vie parfaite n’était qu’un mensonge.
J’avais tout.
Des amis formidables, un petit ami adorable et une famille aimante.
Aucun ne sait que j’ai disparu.
Que je suis MORTE.
Ma sœur jumelle Emma a pris ma place.
Elle est la prochaine sur la liste.
Mon assassin la surveille de très près….

Mon avis :
Après avoir élu le premier tome de The Lying Game comme étant un gros gros coup de coeur, je me suis enfin replongée dans l’univers créé par Sara Shepard, et donc dans ce second tome dans lequel j’ai adoré me retrouver et retrouver Emma.
Dans ce second tome, Emma prépare avec ses camarades le  bal d’Halloween tout en continuant d’enquêter sur le meurtre de sa soeur avec Ethan. Elle découvre quelques secrets et se met à soupçonner très rapidement les « jumelles twitteuses ». Celles-ci, il faut le reconnaître, ont de très bonnes raison de vouloir se venger de Sutton et l’on en vient également à les soupçonner mais les apparences sont souvent trompeuses, surtout dans le monde dans lequel Sutton a laissé sa soeur.
Sans grande surprise, j’ai totalement accroché à ce second tome qui était exactement dans la lignée du premier. On retrouve Emma après la fin du premier tome et on la voit prendre peu à peu la place de sa soeur et se rapprocher d’Ethan. On découvre également par le biais des souvenirs de Sutton plus de détails sur ce qu’elle était auparavant et sur chacun de ses camarades mais encore une fois, tout est très flou. A mesure qu’Emma avance dans son enquête, le livre devient plus flippant, pour parler franchement, et on s’attache également bien plus à tout le monde autour d’elle, toutes les amies de Sutton qui sont parfois de vraies garces et qui sont, en même temps, de vraies amies, loyales et avec leurs bons et leurs mauvais côtés.
J’aime toujours autant que la narration soit tenue par Sutton et qu’elle peine toujours autant à se souvenir de tout ce qui lui ait arrivé et de tout concernant ses amis, tout son passé. Cela rajoute du mystère et on re-découvre avec elle tout. Et évidemment, le mystère s’épaissit peu à peu au fur et à mesure que l’on avance. On soupçonne tout le monde, et quand on arrête de soupçonner quelqu’un, c’est une autre personne que l’on en vient à soupçonner. Et Emma est totalement perdue dans ce petit monde. Non seulement, elle doit devenir Sutton mais elle doit en prime découvrir ce qui est arrivée à celle-ci, autant dire que ce n’est pas facile.
J’ai aussi beaucoup apprécié de voir que parfois, et malgré qu’elle soit sa jumelle, Emma émette parfois un jugement très négatif sur Sutton. Cela semble plus vrai à mon sens puisque sachant combien elles sont différentes, il était évident qu’Emma ne pourrait pas toujours cautionner ce que sa soeur faisait. D’autant plus quand on voit tout ce qu’elle peut faire dans le cadre du jeu du mensonge. Aussi touchante peut-elle être maintenant qu’elle est morte, elle n’en restait pas moins une peste de son vivant et quelqu’un passablement détestable quand elle le voulait. Manipulatrice, elle cherche tout de même à protéger sa soeur depuis l’eau-delà même si cela n’est pas une mince affaire.
D’ailleurs, c’est aussi un détail intéressant. Quand Emma est en danger, Sutton veut l’aider et j’ai beaucoup aimé que l’on ressente à ce point sa détresse à ne pas pouvoir venir au secours de sa soeur, et qu’en même temps, l’on sente la peur de celle-ci. Cette sorte de double-narration rend tout cela possible et très intéressant mais je ne cesse de le répéter concernant cette saga.
Je suis donc plus que ravie de cette lecture et pas le moins du monde déçue de cette suite. Espérons que la suite soit à la hauteur de mes espérances et que l’on ne perde pas ce qui rend cette saga aussi intéressante, à savoir tout ce mystère, ainsi que les différences entre Emma et Sutton. Bref, il me tarde de lire le troisième tome !

Publicités

2 réflexions sur “Chronique – The Lying Game, tome 02 : Ne jamais dire jamais ϟ

  1. J’ai fini cette saga en début d’année et j’en suis assez contente globalement. Même si dans ce deuxième tome, les jumelles twitteuses m’ont agacé, j’aime bien la tournure de l »intrigue. Je me suis attachée au fl des tomes aux personnages. J’espère que tu continueras à aimer autant les autres tomes 🙂

    J'aime

    1. Je te l’avoue, elles m’ont bien agacé aussi par moment !
      J’espère aussi que je ne vais pas me lasser de l’intrigue et de cette saga parce qu’elle me plait beaucoup pour l’instant. Il me tarde de découvrir tout ça ! 🙂 Merci en tout cas de ton avis 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s