Chronique – La meute du phénix, tome 02 : Dante Garcea ϟ

Titre : La meute du phénix, tome 02 : Dante Garcea
Titre original : Wicked Cravings
Auteur : Suzanne Wright
Edition et collection : Milady – Bit-Lit
Pages : 480
Date de sortie : 2014
Prix moyen : 8,20 euros
Genre : Bit-Lit

Résumé :
Jaime Farrow a toujours eu le béguin pour Dante.
Mais lorsque leur clan a été divisé, ils se sont perdus de vue. Leurs retrouvailles à l’âge adulte, au sein de la meute du Phénix, auraient pu être torrides. Sauf que le Beta n’a de place dans sa vie que pour son travail et que Jaime est tourmentée par un lourd secret. Mais si ce qu’elle cache met les siens en danger, Dante doit le découvrir même s’il doit pour cela se soumettre à la tentation.

Mon avis :
Je dois avouer que si j’ai ouvert ce livre, c’était surtout pour le personnage de Dante que j’avais totalement adoré dans le premier tome de la saga et… Peut-être n’aurais-je pas dû prendre cette peine. Ma lecture n’a pas été désagréable, et j’ai adoré retrouver des personnages sur lesquels j’avais vraiment craqué avec le tome un, et en découvrir de nouveaux. Mais… Aucune originalité dans la ligne conductrice du récit et surtout dans sa construction. Le même schéma est suivit dans l’évolution des personnages et c’est quelque chose que j’ai trouvé très dommage.
Et une chose m’a même totalement révulsé et terriblement agacé. Autant les personnages ont leurs différences avec le premier duo que formait Taryn et Trey, autant j’ai eu l’impression de retrouver les mêmes scènes de sexe. J’avais l’impression de retrouver Trey en Dante une fois sur deux. Même si les lieux étaient différents, trop de détails m’ont sauté aux yeux alors que ce je trouve intéressants dans ce genre de saga, avec un duo différent à chaque livre, c’est justement pour voir les différences entre les personnages, pour voir à quel point l’auteur peut être un bon auteur.
En parlant d’être un bon auteur, d’ailleurs, autre détail qui m’a pompé, les expressions qui n’ont, à mon sens, pas leur place dans un roman. Un roman, c’est un roman. On y écrit pas ce que l’on veut, merde.
Voilà, c’était mon petit coup de gueule. On peut désormais passer à ce que j’ai apprécié dans ce second tome. Oui, parce qu’il y a quelques trucs que j’ai bien aimé, quand même ! Heureusement pour moi. Bon, encore une fois, pas d’action particulièrement retentissante, même si je me suis beaucoup moins ennuyé que dans le premier tome. Peut-être parce que l’intrigue de fond me plaisait plus. Même si l’histoire d’amour n’est en soit pas particulièrement surprenante, j’ai quand même eu quelques surprises, au niveau de cette intrigue. Et ceci était plaisant.
De plus, l’histoire personnelle des protagonistes que sont Dante et Jaime est assez cool. Chacun a vécu son lot d’histoire douloureuse et c’était deux histoires tout particulièrement intéressantes à mon sens. C’est sans doute pourquoi je n’ai pas senti d’ennui dans ma lecture, parce que j’étais vraiment plongé dans le passé des deux héros et dans l’avancée de leur histoire l’un avec l’autre que j’ai trouvé plus touchante à sa manière que celle de Trey et Taryn.
Mais franchement… L’intérêt du livre s’arrête ici pour moi. Si les personnages me charment toujours autant, et si j’ai adoré les histoires des deux personnages que j’ai trouvé bien exploité, surtout dans le cas de Jaime avec ce qui lui arrive sur la fin, je n’ai rien vu de génial dans ce livre. Je lirais peut-être le troisième tome mais juste pour voir ce qu’il se passe pour le duo suivant qui promet d’être intéressant. Cependant, je ne fais pas vraiment d’illusion sur le sujet.
Déçue, je ne conseillerais pas cette saga, revenant ainsi sur ce que j’ai pu dire auparavant. Si vous avez lu le premier tome, ce deuxième tome peut peut-être vous intéresser mais ce n’est pas franchement une découverte. J’ai vraiment eu l’impression de relire la même histoire, et que Dante était une copie quasi-conforme de Trey, avec tout ce qui rendait ce premier personnage insupportable. Pourquoi les personnages masculins sont en permanence obligé de se la jouer balourd surprotecteur bordel de Dieu ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s